Nouvelles

L’AQCT dévoile les finalistes aux Prix de la critique 2010-2011

 

Par voie de communiqué, l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) vient de dévoiler la liste des finalistes aux Prix de la critique pour la saison 2010-2011. L’identité des lauréats sera révélée le mercredi 2 novembre 2011.

 

Dans la catégorie Montréal:

JACKIE, d’Elfriede Jelinek, traduit par Magali Jourdan et Mathilde Sobottke, dans une mise en scène de Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, une production de la compagnie Ubu et du Théâtre Espace Go;

LES MUTANTS, œuvre collective, dans une mise en scène de Sylvain Bélanger, une production du Théâtre de la banquette arrière;

CHANTE AVEC MOI, d’Olivier Choinière, dans une mise en scène d’Olivier Choinière et Alexia Bürger, une production de L’Activité.

 

Dans la catégorie Québec:

ROMÉO ET JULIETTE, de William Shakespeare, traduit par Yves Bonnefoy, dans une mise en scène d’Olivier Lépine, une production du Théâtre de la Bordée;

LES TROIS EXILS DE CHRISTIAN E., de Philippe Soldevila et Christian Essiambre, dans une mise en scène de Philippe Soldevila, une production du Théâtre Sortie de Secours et du Théâtre l’Escaouette;

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS, de Bertolt Brecht, traduit par René-Daniel Dubois, dans une mise en scène de Martin Genest, une production du Trident.

 

Dans la catégorie Hors-Québec:

THE SILICONE DIARIES, de Nina Arsenault, dans une mise en scène de Brendan Healy, une production de Buddies In Bad Times Theatre (Toronto, Canada) présentée au Théâtre La Chapelle;

YUME NO SHIRO, dans une mise en scène de Daisuke Miura, une production de Potudo-ru (Tokyo, Japon) présentée à l’occasion du FTA;

HOT PEPPER, AIR CONDITIONER, AND THE FAREWELL SPEECH, de Toshiki Okada, dans une mise en scène de l’auteur, une production de Chelfitsch (Tokyo, Japon) présentée à l’occasion du FTA.

 

Dans la catégorie Jeunes publics:

LE VOYAGE, de Marie-Christine Lê-Huu, dans une mise en scène de l’auteure, une production du Théâtre de l’Avant-Pays;

LE TEMPS DE MUFFINS, de Joël da Silva, dans une mise en scène de l’auteur, une production du Théâtre Magasin;

ÉCLATS ET AUTRES LIBERTÉS, de Marie-Josée Bastien, Mathieu Gosselin, Étienne Lepage et Jean-Frédéric Messier, dans une mise en scène de Benoît Vermeulen, une production du Théâtre Le Clou.

 

Dans la catégorie Interprétation féminine – Montréal:

MARIE BRASSARD, pour son rôle dans Le fusil de chasse, de Serge Lamothe, d’après Yasushi Inoué, dans une mise en scène de François Girard, une production de l’Usine C;

SYLVIE DRAPEAU, pour son rôle dans Vassa, de Maxime Gorki, traduit par Anne-Catherine Lebeau, dans une mise en scène d’Alexandre Marine, une production du Théâtre du Rideau Vert;

SYLVIE LÉONARD, pour son rôle dans Jackie, d’Elfriede Jelinek, traduit par Magali Jourdan et Mathilde Sobottke, dans une mise en scène de Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, une production de la compagnie Ubu et du Théâtre Espace Go.

 

Dans la catégorie Interprétation masculine – Montréal:

SÉBASTIEN RICARD, pour son rôle dans La nuit juste avant les forêts, de Bernard-Marie Koltès, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens, une production de la compagnie Sibyllines;

CHRISTIAN LAPOINTE, pour son rôle dans Le 20 novembre, de Lars Norén, traduit par Katrin Ahlgren, dans une mise en scène de Brigitte Haentjens, une production de la compagnie Sibyllines;

BENOIT McGINNIS, pour son rôle dans Hamlet, de William Shakespeare, traduit par Jean Marc Dalpé, dans une mise en scène de Marc Béland, une production du Théâtre du Nouveau Monde.

 

Dans la catégorie Interprétation féminine – Québec:

MARIE-GINETTE GUAY, pour son rôle dans Le cardigan de Gloria Esteban, de Joëlle Bond, dans une mise en scène de Ann-Sophie Archer, une production de la compagnie Le petit luxe;

MARIANNE MARCEAU, pour son rôle dans Un sofa dans le jardin, œuvre collective, dans une mise en scène de Michel Nadeau, une production du Théâtre Niveau Parking;

MARIE-JOSÉE BASTIEN, pour son rôle dans Temps, de Wajdi Mouawad, dans une mise en scène de l’auteur, une production du Trident.

 

Dans la catégorie Interprétation masculine – Québec:

JEAN-MICHEL DÉRY, pour son rôle dans L’emmerdeur, de Francis Veber, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien, une production du Théâtre Voix d’accès;

CHRISTIAN ESSIAMBRE, pour son rôle dans Les trois exils de Christian E., de Philippe Soldevila et Christian Essiambre, dans une mise en scène de Philippe Soldevila, une production du Théâtre Sortie de Secours et du Théâtre l’Escaouette;

ISRAËL GAMACHE, pour son rôle dans L’emmerdeur, de Francis Veber, dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien, une production du Théâtre Voix d’accès.

 

Les Prix de la critique sont décernés annuellement, maintenant dans huit catégories, par le biais d’un vote des membres de l’Association québécoise des critiques de théâtre suivi d’une discussion. L’AQCT compte en ce moment 23 membres oeuvrant dans 13 médias différents à Montréal, Québec et Gatineau.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *