Nouvelles

Un documentaire sur Dave St-Pierre

Communiqué de presse: Le documentaire Over My Dead Body, scénarisé et réalisé par Brigitte Poupart, sera présenté en clôture des 30e Rendez-vous du cinéma québécois et prendra l’affiche par la suite le 26 février au Cinéma Excentris et le 2 mars au Cinéma Le Clap.

Over my Dead Body raconte le parcours de du danseur, chorégraphe, Dave St-Pierre, encensé tant par la critique que le public avec ses pièces innovantes et subversives qui font le tour de l’Europe. Toutefois, la vulnérabilité de son corps le rattrape : Dave St-Pierre, 34 ans, est atteint de fibrose kystique. L’espérance de vie moyenne est de 37 ans et les médecins ne lui donnent que deux ans à vivre s’il ne reçoit pas de greffe de poumons. Sous le signe de l’urgence, son amie et complice, la metteure en scène et comédienne Brigitte Poupart nous plonge dans le quotidien de celui qui, à tout moment, espère l’appel du médecin. Liés par l’art et l’amitié, tous deux s’offrent un espace au centre duquel la création émerge comme un geste vital.

Over My Dead Body a, de plus été sélectionné pour faire partie de la rétrospective Canadian Front qui se déroulera au MoMA de New York où il sera projeté les 17 et 18 mars prochain.

Formée au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Brigitte Poupart est une artiste multidisciplinaire. Depuis 1990, elle a joué dans une trentaine de productions théâtrales au Québec, aux États-Unis, en Europe et en Australie, ainsi que dans des téléséries et films primés. Membre du collectif Les Zapartistes, elle a cofondé en 1991 la compagnie Transthéâtre, qu’elle codirige depuis. Plusieurs de ses créations y ont été présentées, parmi lesquelles BabelCérémonials, plusieurs Cabarets insupportablesUn jour où l’autre et, plus récemment, What’s next (avec Dave St-Pierre). Reconnue pour ses mises en scène et conceptions de performances musicales d’envergure, elle a notamment travaillé avec Misteur Valaire, Beast, Alexandre Désilets, Betty Bonifassi et Yann Perreau, dont le spectacle Un serpent sous leurs fleurs lui a valu une nomination à l’ADISQ. Depuis 2008, elle est également directrice artistique du Festival international de la chanson de Granby. 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *