Nouvelles

Horizons/Théâtre no 1

Vient de paraître aux Presses universitaires de Bordeaux, le tout premier numéro d’une nouvelle revue de théâtre: Horizons/Théâtre.

 

Résumé

Pour son premier numéro, la revue Horizons/Théâtre, éditée par les Presses Universitaires de Bordeaux, propose comme thème ouvert aux contributions, Les théâtres populaires. Le pluriel n’est pas anodin et ouvre volontairement le territoire géographique et culturel de cette étude, au-delà de l’héritage qui a marqué le théâtre européen du vingtième siècle. Qu’est-ce que le théâtre populaire? Un théâtre pour le peuple ou un théâtre fait par le peuple? Peut-on encore parler de théâtre(s) populaire(s)? Qui est le peuple, quels sont les peuples de ces théâtres? La notion de «théâtre populaire» est par essence polysémique. Puisque les peuples sont aussi multiples que les formes théâtrales qu’ils pratiquent. Chaque peuple a son théâtre et chaque théâtre a son propre public, son peuple. Si en France, le théâtre populaire correspond à une vision d’abord militante qui a été marquée jusqu’au début des années quatre-vingt par des personnalités, des expériences, des réalisations emblématiques, dans d’autres pays, le théâtre populaire est tantôt synonyme d’une forme d’expression dramatique née et enracinée dans un milieu populaire tantôt, il est, l’expression d’une vision théâtrale qui tend à démocratiser pour ne pas dire «vulgariser» la pratique scénique auprès d’une classe populaire.
L’expression «théâtre populaire» peut aussi bien exprimer une sublimation du fait théâtral quand on y associe des noms tels Jean Vilar ou TNP, qu’une dépréciation de ce même fait théâtral quand on lui accole des termes tels «commercialisation», «facilité» ou «vulgarité».

Le sens donné au théâtre populaire n’est en fin de compte que le résultat d’une vision conditionnée par plusieurs facteurs, sociologiques, géographiques, idéologiques et même historiques qui varient d’une culture à l’autre et d’une contrée à l’autre.

 

Table des matières

 

Le théâtre populaire comme source du théâtre public ?

Marion Denizot

 

Théâtre populaire, théâtre prolétarien : les frères ennemis ?

Nathalie Coutelet

 

Le Théâtre sur la Place à Bordeaux de 1962 à 1972

Dominique Paquet

 

Le Théâtre du Peuple du Havre : « un théâtre d’art social » ou comment instruire en distrayant

Hélène Rannou

 

Pepe Robledo et le Libre Teatro Libre : récit d’une expérience de théâtre populaire 
et parcours d’un acteur en exil

Baptiste Pizzinat

 

Théâtre populaire ivoirien : les Guignols d’Abidjan et les scènes de la violence politique

Sélom Komlan Gbanou

 

D’un théâtre traditionnel clos à un théâtre populaire ouvert : le cas de Haïti

Joubert Satyre

 

Théâtre et empire en Chine : enquêtes de terrain dans « l’espace du peuple » en Chine contemporaine

Catherine Capdeville-Zeng

 

Le théâtre populaire yiddish en Europe de l’est (1876-1939)

Pierre Katuszewski

 

Le théâtre populaire marocain, une tradition séculaire. Exemples de la halqa et de lbsat

Omar Fertat

 

La passion lettonne pour le théâtre, les Théâtres du peuple

Zane Purmale

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *