Nouvelles

La ministre Christine St-Pierre annonce un accord de principe de près de 2 400 000 $ pour le Théâtre du Rideau Vert

Communiqué de presse:

La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, a donné aujourd’hui son accord de principe pour un montant de 2 394 158 $ pour le Théâtre du Rideau Vert. Cette annonce permettra à celui-ci de procéder dès maintenant aux études préalables à la concrétisation de son projet de rénovation du théâtre et de son bâtiment voisin, où se trouvent les espaces de création et lebureaux de l’administration.

« Le Théâtre du Rideau Vert est le plus ancien théâtre professionnel francophone en Amérique du Nord. Situé sur le Plateau Mont-Royal, un quartier d’une grande richesse culturelle, il est bien ancré dans son milieu. Depuis plus de 60 ans, cette institution montréalaise propose aux fervents des arts de la scène une programmation éclectique qui comporte des œuvres de la dramaturgie québécoise et internationale, du répertoire tant actuel que classique. Les rénovations projetées auront pour effet d’améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des artistes et des employés et de mieux desservir le public, dont la fidélité ne s’est jamais démentie au fil des ans », a déclaré la ministre St-Pierre. 

« Cet accord de principe témoigne de notre volonté de poursuivre le développement culturel à Montréal. Le Théâtre du Rideau Vert contribue depuis plus d’un demi siècle à la vitalité et au rayonnement de la métropole. La salle du Rideau Vert possède un cachet particulier et les mises à niveau qui seront réalisées permettront de maximiser cette intimité avec le public afin d’enrichir l’expérience théâtrale et ce, pour le plus grand plaisir des spectateurs » a fait savoir le ministre Raymond Bachand.

Les travaux de maintien d’actifs touchent les deux immeubles appartenant au Théâtre du Rideau Vert. Les améliorations prévues pour le théâtre, situé sur la rue Saint-Denis, consistent à réaliser des travaux de maçonnerie sur la façade du bâtiment et à acquérir des équipements techniques de pointe pour la mise aux normes de la salle de spectacle. Quant au bâtiment de la rue Gilford, qui renferme la salle de création et les bureaux, il doit faire l’objet de rénovations majeures afin de remédier à l’état de vétusté de la structure et de l’intérieur de la bâtisse, qui requiert un profond réaménagement. Ces réfections permettront au théâtre de se doter d’un espace de création mieux adapté à ses besoins, de garder les costumes sur place, évitant ainsi des frais additionnels de location, et de disposer de locaux administratifs plus fonctionnels.

Cet accord de principe est annoncé dans le cadre du programme Aide aux immobilisations.

L’aide financière du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine pourrait atteindre un montant maximal de 2 394 158 $, soit 74 % du coût total des travaux estimé à 3 240 771 $. Le montant de la subvention sera précisé au terme de la réalisation des études, afin que l’organisme puisse aller de l’avant dans l’exécution des travaux.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *