Nouvelles

L’Annuaire théâtral no. 49

Vient de paraître le numéro 49 de L’Annuaire théâtral, consacrant un dossier aux héritages et filiations du théâtre populaire.

Un débat semble vouloir reprendre sur la place du théâtre populaire dans les sociétés contemporaines. L’emploi de cette expression apparaît déjà, diront certains, comme une forme de provocation. Les beaux jours du théâtre populaire, pour s’en tenir à l’expérience française, seraient derrière nous et la revendication de cet héritage susciterait actuellement sinon un haussement d’épaule, du moins un doute sur la possibilité même de concevoir un théâtre pour public non-initié. Et pourtant, le présent dossier, dirigé par Marion Denizot et Bénédicte Boisson, toutes deux maîtres de conférence à l’Université Rennes 2, veut montrer l’actualité de ce qu’il faut bien appeler une «vision» du théâtre, à défaut d’être un ensemble stable de conventions et de pratiques dramaturgiques et scéniques, qui s’élabore autour d’un engagement de la scène à l’égard du peuple.

Débat donc puisqu’aujourd’hui comme hier il ne semble pas y avoir de consensus sur le sens précis de cette appellation comme sur les formes que revêt le théâtre populaire. […] En tout état de cause, ce que les articles présentés ici veulent unanimement faire valoir, c’est néanmoins la réalité d’une pratique, soutenu par un certain idéal démocratique issu des bouleversements sociaux qui ont marqué le XXe siècle, constituant un marqueur identitaire puissant à la fois pour la communauté théâtrale et la société françaises.

Par comparaison, le théâtre québécois offre, à la lumière d’un parcours historique limité aux quarantes dernières années, la démonstration de ce que l’on serait tenté de qualifier de tradition inachevée du théâtre populaire. Expression très ouvertement utilisée dans les années soixante et soixante-dix, à la faveur de l’éclosion d’une dramaturgie nationale affichant la prétention d’être l’expression du peuple québécois émancipé, la formue n’a pourtant jamais donné lieu à la construction d’un projet institutionnel qui en aurait assuré la perennité. Et pourtant, là encore, l’expression a fait florès dans le milieu du théâtre où s’expriment, périodiquement, des professions de foi en faveur d’un théâtre qui réaffirmerait son lien avec la société.

L’ensemble des études présentées dans le cadre du dossier sur le théâtre populaire soulève, on l’aura compris, la question cruciale de la transmission, de l’héritage, bref de la tradition.

Communiqué de presse | L’Annuaire théâtral

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *