Nouvelles

La programmation du 18e festival international de la littérature (FIL)

Communiqué: Depuis 18 ans, le Festival international de la littérature (FIL) est l’événement littéraire de la rentrée par excellence. Dans cette édition sur laquelle souffle un vent de liberté, d’audace et créativité, on pourra entendre tous les bruits du monde : ceux des poètes libertaires, des écrivains amérindiens, des auteurs musiciens, des filles qui ont de la gueule, des figures incontournables de notre littérature et des jeunes qui n’ont pas peur des mots. Du vendredi 21 au samedi 29 septembre, plus de 200 écrivains et artistes de diverses disciplines participeront à près de 50 manifestations, au cours desquelles la littérature sera lue, discutée, mise en scène, en musique et en images. 

Décloisonnant la littérature pour la rendre accessible à tous, le Festival célèbre aussi bien l’intimité de l’écriture que la lecture comme expérience collective. Il entend (re)donner à la littérature la place qui lui revient dans la cité et témoigner de l’importance de la lecture, cet acte garant d’une société plus démocratique et d’une ouverture sur le monde.

À travers des spectacles, cabarets, lectures publiques, apéros poétiques, films, installations ou parcours littéraires, les artistes feront la part belle à toutes les formes de littérature: roman, poésie, essai, théâtre, chanson, réjouissant à coup sûr les amoureux des mots, de 8 à 88 ans. Le Festival retrouve ses lieux fétiches comme le Lion d’Or, la Cinquième Salle, la Grande Bibliothèque ou la Maison des écrivains, mais visitera aussi ESPACE GO, le Théâtre Outremont, la Cinémathèque et l’ARTV Studio de la Place des Arts. Plus que jamais, le FIL prend Montréal d’assaut, en investissant l’espace public, de la Place Pasteur à la rue Saint-Denis, jusqu’au parterre du Quartier des spectacles où s’érigera un véritable village littéraire.

SPECTACLES, HOMMAGES, CONCERTS ET CABARETS

La soirée d’ouverture lance le Festival dans un esprit de partage, de métissage et de ralliement. Spectacle littéraire et musical nomade, Les Bruits du monde vient conclure chez nous sa tournée d’un an à travers la province. Qu’ils viennent du Québec, d’Innu-Assi, de France, d’Haïti ou d’Algérie, écrivains et musiciens mêlent leurs cartes d’identité et font entendre la délicate rumeur du monde. Prélude au dixième anniversaire des éditons Mémoire d’encrier, le spectacle est placé sous la direction de Jean Désy, Rita Mestokosho, Laure Morali et Rodney Saint-Éloi, et réunit dix-sept artistes sur scène.

C’est avec bonheur et honneur que le FIL retrouve le grand Jean-Louis Trintignant qui nous présente Trois poètes libertaires du XXe siècle: Prévert, Vian, Desnos, accompagné sur scène de Daniel Mille (accordéon) et de Grégoire Korniluk (violoncelle). Après avoir offert au FIL des spectacles consacrés à Aragon (2000), Apollinaire (2006) et Jules Renard (2007), Monsieur Trintignant choisit cette fois de livrer les mots toniques de trois anarchistes amoureux de la vie et complètement passionnés.

Deux grands dissidents et polémistes recevront également leurs hommages: In Memoriam de Paul Léautaud sera porté par la puissante interprétation d’Emmanuel Schwartz, et quatre films seront présentés à la Cinémathèque pour plonger les festivaliers dans l’œuvre de l’auteur. À la Grande Bibliothèque, André Pappathomas s’inspire de Gauvreau et présente des compositions originales musicales et vocales, qui donnent accès à cette lumière particulière qui habite les mots du poète, dans Poèmes de détention de Claude Gauvreau et quelques «Contres».

Côté musique et performance, il ne faudra pas rater le Concert littéraire de Thomas Hellman, qui nous ouvre les portes de sa bibliothèque idéale, centrée autour de Roland Giguère. On pourra aussi se délecter des chansons lettrées sur mélodies pop de Tristan Malavoy, dans son spectacle Les Éléments. Puis Les Filles qui ont de la gueule feront entendre leurs paroles sauvages dans un cabaret pour dix créatrices qui n’ont peur ni des mots, ni de la scène.

Notre spectacle culte est bien sûr au rendez-vous! Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent revient dans une nouvelle mouture où des interprètes exceptionnels font encore une fois vibrer des textes explosifs. Côté scène, le FIL vous invite aussi à une expérience théâtrale, une lecture à quatre voix et en quatre temps d’un monologue de Guillaume Corbeil : Tu iras la chercher, un concept signé Sophie Cadieux à ESPACE GO.

Nulle autre que Nancy Huston pour clôturer les festivités de l’édition 2012, avec Le Mâle entendu. Auteure indissociablement liée à la musique, elle passe cette fois-ci par la voie du jazz et s’entoure sur scène du Trio Viret, se servant des propos des musiciens pour interroger la « nature » de l’homme. À travers la voix de Huston et son regard si féminin, le sacro-saint «idéal masculin» se voit questionné, scruté, doucement exploré.

 

LES CHAMBRES LITTÉRAIRES DU FIL

Le FIL déploie un village dédié à la littérature au cœur du Quartier des spectacles! Un village dont chaque maison est une chambre où il fera bon explorer des thèmes liés à la littérature. Cette exceptionnelle installation éphémère et extérieure imaginée par quatre étudiants au DESS en design d’événements de l’École de design de l’UQAM sera le lieu de nombreuses activités de médiation quotidiennes, tout au long du festival. Les Chambres littéraires ne demandent que d’être habitées par vous et votre imaginaire. Venez y lire, y écrire, vous y inscrire! Surveillez la programmation journalière sur notre blog.

 

LES RENDEZ-VOUS QUOTIDIENS

À chaque jour du FIL, des rendez-vous gratuits, conviviaux et inspirants vous attendent. Un passage à la Place des Arts vous permet de faire une Pause lecture, bien installé dans le siège de votre choix (chaise, bûche de bois, bol de toilette, etc.). Le midi, des étudiants partagent leurs écrits sur la situation politique et sociale de leur pays d’origine avec Mon pays. Ma révolution. Maintenant. Et à l’heure de l’apéro, retrouvez José Acquelin, Pierre St-Jak et de nombreux poètes lors des enivrants 5 à souhaits au Cabaret du Saint-Sulpice.

 

LE FIL À L’ARTVSTUDIO

Deux événements performatifs et festifs auront lieu à l’ARTVstudio, au cœur de la Place des Arts, le projet © de Vincent de Repentigny est une intrigante expérimentation littéraire qui confinera trois auteurs dans un espace clos livré au regard des visiteurs. De son côté, la pétillante Claudia Larochelle et ses invités s’adonneront à des Exercices d’admiration, fougueux hommages, parfois drôles, parfois touchants, aux livres qui les fascinent.

 

CINÉMA, RENCONTRES ET ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

Le FIL présente des séances de cinéma littéraire autour du spectacle Les Bruits du monde, ainsi que sur Desnos et Vian. L’Europe engagée nous rejoint avec les tables rondes et la balade littéraire de Lisez l’Europe. Un autre parcours rebondissant est proposé avec Poètes urbains, poésie nomade/La Traversée Saint-Denis. Question bilinguisme, le FIL accueille de nouveau les soirées Reading: un acte d’amour/Lire: An Act of love et le Gala du Prix de traduction John-Glassco.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *