Nouvelles

Après Montréal et Québec, le festival du Jamais Lu connaîtra une édition française

Après Montréal et Québec, le festival du Jamais Lu, fondé et dirigé par Marcelle Dubois et David Lavoie, connaîtra une nouvelle incarnation en France. La première édition du Jamais Lu France aura lieu en mai 2013 à Montpellier, dans la région Languedoc-Roussillon. Dirigé par Lionel Navarro, qui travaille en étroite collaboration avec les organisateurs du festival montréalais, il en recréera l’ambiance et s’articulera selon la même mission.

Voici l’appel de textes que Lionel Navarro vient de lancer par l’entremise de son compte Facebook.

 

*********************************************
En ces temps de crise-s, un festival du nouveau théâtre se crée.

Il s’appelle Le Festival du Jamais Lu, France et s’appuie sur l’association du même nom.

Né de la découverte du festival québécois du même nom (www.jamaislu.com), inspiré par lui et motivé par la rencontre de ses fondateurs montréalais Marcelle Dubois et David Lavoie, Le Jamais Lu, France invite les auteurs, comédiennes et comédiens en début de carrière à prendre la parole, à se montrer dans la plénitude, l’invention et le goût du jeu.

Il est le festival d’une génération (18-35 ans) qui se constitue peut-être sans le savoir.

Désirant mesurer sa jeune force, ses capacités et son efficacité, le premier numéro s’adresse aux auteurs et artistes de la Région Languedoc-Roussillon.

Par la suite, plus à même de poursuivre ses buts, le festival s’ouvrira à l’ensemble du territoire français.

Le Jamais Lu, France, tout comme son grand frère, ne se veut pas un énième festival de lectures dramatiques. Il se présente comme un espace de rassemblement où pourront se reconnaître les forces issues d’une génération d’auteurs et d’acteurs parfois isolés ou qui ne savent plus où se rencontrer et s’identifier aujourd’hui.

Pour qui n’est pas encore sous les grands projecteurs, il est un outil de propositions artistiques de toutes sortes et en tous genres (comédie, drame, tragédie, comédie musicale, jeu, théâtre de texte, théâtre d’objets, théâtre jeunesse, etc.).

Son lieu ne sera pas un théâtre mais un endroit festif qui se fera aussi théâtre le temps du festival (bar…).

Le Jamais Lu, France entretiendra des liens étroits avec les festivals de Montréal et de Québec (échange de textes lus en France et au Québec, rencontres, etc.).

L’engagement des auteurs et des comédiens est la marque de fabrique de cette franchise franco-québécoise.

Elle se désire le lieu en acte(s) des implications, des partis pris de chacun et de tous : explorer, fouiller, questionner.

Nous osons croire que les formes et les écritures théâtrales peuvent changer le monde : reformons-le au moyen de la dramaturgie !

Au sein de la Cité, le festival veut faire émerger et montrer la communauté issue, dans sa diversité, de la relève théâtrale d’aujourd’hui et de demain. Un brin de folie y a sa part.

Son objectif est fondé sur le plaisir du jeu, le partage, la surprise et l’étonnement, l’engagement, le retour à la fête commune (parfois oubliée aujourd’hui) qu’est le théâtre.

Le Jamais Lu, France, tout comme son frère québécois, n’ignorera jamais le monde et la société dans lesquels il se trouve et s’inscrit résolument.

Notre / votre théâtre est-il voué vraiment à devenir un bien de consommation?

Quel type de lien, à vos débuts, souhaitez-vous instaurer entre vous et le public ?

Qu’est-ce qui fait théâtre ?

Les festivals du Jamais Lu permettent à des textes, des projets en cours d’écriture, des « works-in-progress » d’être entendus, vus et partagés – joyeusement et pour la première fois – avec le public.

Nous voulons un festival de la recherche dramaturgique, un festival qui s’inventera lui-même, en compagnie des créateurs, chaque année.

La première partie de chaque soirée offrira à un auteur invité une prise de parole dans le cadre de la thématique décidée – et nouvelle chaque année – par la direction artistique du Jamais Lu, France.

La seconde partie de soirée sera dévolue aux textes en cours d’écriture et/ou de mise en scène.

L’association Le Jamais Lu – France recherche actuellement les œuvres pour le premier numéro du festival (celles-ci doivent être inédites et en cours).

Ce dernier doit voir le jour à la mi-mai 2013, à Montpellier.

La programmation proposera des œuvres longues et des extraits significatifs d’œuvres soumises à notre comité de lecture.

Les textes d’auteurs français et québécois résonneront.

Le festival n’est pas un concours mais un soutien.

Le festival est un festival laboratoire.

Vos propositions doivent être envoyées jusqu’au 18 février 2013 dernier délai à: lejamaislufrance@hotmail.fr.

Les auteurs des textes sélectionnés seront contactés à partir de la mi-mars.

Nous commencerons sans doute petit, de bric et de broc (est-ce insurmontable ?), régionalement ; mais l’avenir est grand pour celles et ceux qui désirent faire un outil et une liberté proches de celles et ceux pour qui ce festival est voulu.

Ce qui compte pour nous, c’est faire, c’est le plaisir pris à la découverte et au jeu, par les participants et le public.

Vous voulez la parole ?

Prenez-la avec nous !

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *