Nouvelles

Thomas Ostermeier, Lemi Ponifasio, Christian Lapointe et Louise Lecavalier au FTA 2013

*Montréal, le 4 février 2013 – Du 22 mai au 8 juin 2013, la septième édition du Festival TransAmériques résonnera haut et fort dans la métropole. Pendant 18 jours, la danse et le théâtre électriseront le printemps et raviront les spectateurs des arts de la scène les plus exigeants. Dès aujourd’hui, en primeur du dévoilement complet de la programmation qui aura lieu le 20 mars 2013, le Festival annonce quatre spectacles incontournables des artistes Thomas Ostermeier, Lemi Ponifasio, Christian Lapointe et Louise Lecavalier. L’intensité côtoiera le sublime dans des propositions artistiques audacieuses, hors normes, essentielles.

Comme coup d’envoi, rien de moins qu’un coup de canon théâtral. Pour la première fois, les Montréalais découvriront toute l’intelligence et la finesse du directeur artistique de la prestigieuse Schaubühne de Berlin, Thomas Ostermeier, l’un des metteurs en scène les plus importants de notre époque. En dépoussiérant radicalement Un ennemi du peuple d’Ibsen, il nous plonge dans un dilemme autant familier aujourd’hui qu’il y a 130 ans: l’intégrité ou l’argent.

Dire qu’il a ébranlé les festivaliers en 2011 avec Tempest: Without a Body est un euphémisme; il les a galvanisés. Cette année, le chorégraphe néozélandais d’origine samoane Lemi Ponifasio provoque un nouveau cataclysme dans nos imaginaires avec Birds with Skymirrors, une cérémonie de réconciliation avec la Terre d’une beauté exceptionnelle.

L’auteur et metteur en scène québécois Christian Lapointe trace avec son Théâtre Péril un parcours sans concession, marqué depuis une douzaine d’années par des choix rigoureux. Sa rencontre-choc avec l’œuvre de Marguerite Duras dans L’homme atlantique (et La maladie de la mort) est attendue. Avec la complicité des acteurs Marie-Thérèse Fortin, Monia Chokri et Jean Alibert, il braque sur elle – et sur les spectateurs – les projecteurs d’un plateau de cinéma pour la faire entendre comme au premier jour.

Investie corps et âme dans son art depuis 30 ans déjà, Louise Lecavalier incarne la danse extrême. Si la danseuse laisse chaque fois les spectateurs soufflés par ses performances, c’est maintenant la chorégraphe qui nous étonnera. Donnant d’abord sa démesure dans un solo périlleux, puis dans un duo-duel halluciné avec le danseur Frédéric Tavernini, elle dévoile les abîmes de son âme bleue atomique dans So Blue, qui, depuis sa création en décembre 2012 à Düsseldorf, ne récolte que des louanges sur son passage.

Les billets à l’unité pour ces quatre spectacles sont en vente dès maintenant par téléphone, par Internet, à La Vitrine ou à la billetterie de la Place des Arts. Les forfaits de plusieurs spectacles seront disponibles à partir du 20 mars 2013 lors du dévoilement de la programmation, qui comptera cette année une vingtaine d’événements.

Visionnez des extraits vidéo des spectacles annoncés sur fta.qc.ca

*Communiqué officiel du FTA

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *