Nouvelles

Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux

Les admirateurs de Matéi Visniec seront heureux d’apprendre que vient de paraître chez Lansman Éditeur une nouvelle pièce du dramaturge français d’origine roumaine: Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux.

Cette pièce parle de la guerre, de la douleur, de la mémoire blessée. Les frontières qui sautent en Europe, la mixité culturelle, la liberté retrouvée sont en train de dessiner un nouveau paysage géographique et humain… sont en train de dessiner l’avenir et l’espoir. Mais si on creuse un rien sous ce paysage, on découvre plusieurs couches de morts superposées et beaucoup de blessures mal guéries, encore saignantes… Souvent, les frontières se reconstituent ailleurs, dans les cours, dans les rancoeurs, dans les esprits tourmentés… Cette pièce se veut un miroir lucide posé devant notre conscience européenne, un avertissement que la sortie du tunnel est encore loin…

Communiqué de presse / www.lansman.org

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *