Nouvelles

Trois grandes scènes européennes en 2015 pour UBU

Les directeurs artistiques d’UBU seront présents de belle façon au printemps 2015 en France et en Belgique. D’abord, Denis Marleau retourne à la Comédie-Française pour mettre en scène la pièce Innocence, de Dea Loher en mars 2015. Ensuite, avec Stéphanie Jasmin, il signera un opéra contemporain, L’autre hiver, du compositeur flamand Dominique Pauwels sur un livret de Normand Chaurette, dans le cadre de Mons, Capitale européenne de la culture, en mai 2015.

Un troisième événement s’ajoute à ce faste printemps pour le tandem artistique montréalais : l’exposition La planète mode de Jean-Paul Gaultier sera en effet présentée au Grand Palais à Paris en même temps qu’Innocence pour lequel le couturier français dessinera les costumes. Ces trois événements qui font rayonner le travail des deux directeurs artistiques d’UBU sur de grandes scènes européennes mettent aussi en valeur le talent de plusieurs collaborateurs québécois qui les accompagnent dans leur aventure.

Denis Marleau de retour à la Comédie-Française

Denis Marleau est invité pour la seconde fois à monter une pièce à la Comédie-Française dans la prestigieuse salle Richelieu, après Agamemnon de Sénèque, qui avait suscité de nombreux éloges il y a trois ans. Cette fois, il abordera Innocence, un texte de la dramaturge allemande Dea Loher une auteure dont il a porté à la scène Le dernier feu à l’Espace GO en 2013. Avec sa collaboratrice artistique Stéphanie Jasmin qui signera la conception vidéo du spectacle, Denis Marleau retrouve l’univers éclaté, tragique et multiforme de l’auteure berlinoise qui sera joué par douze comédiens de l’institution parisienne. 

Cette création impliquera également la participation québécoise de Jérôme Minière à la musique, et celle du dessinateur d’animation Félix Dufour-Laperrière. Parmi les metteurs en scène étrangers invités à la Comédie-Française tels que Galin Stoev, Anatoli Vassiliev, Bob Wilson et Georgio Barberio Corsetti, Denis Marleau demeure le seul Canadien à y avoir été présent jusqu’à maintenant. Le spectacle est une production de la Comédie-Française avec le concours d’UBU. Innocence est un texte traduit de l’allemand par Laurent Mulheisen et publié aux Éditions de L’Arche à Paris en 2005.

Denis Marleau et Stéphanie Jasmin à la barre d’un opéra contemporain

 Le duo créatif d’UBU va signer ensemble la scénographie, la conception vidéo et la mise en scène d’un opéra « fantasmagorique », L’Autre hiver, présenté en première mondiale dans le cadre de la programmation de Mons 2015, Capitale européenne de la culture. Inspiré de la relation fusionnelle et orageuse entre les poètes Rimbaud et Verlaine, le livret s’appuie sur l’écriture tout en clair obscur et ludique de Normand Chaurette, un des auteurs québécois les plus joués par la compagnie UBU : Le Passage de l’Indiana, Le petit Köchel, Les reines, Ce qui meurt en dernier.

L’Autre hiver, le nouvel opéra de Dominique Pauwels, met en scène deux sopranos, un orchestre de six musiciens de l’Ensemble Musiques Nouvelles sous la direction de Philip Rathé, un chœur d’enfants, un chœur de femmes et un autre d’hommes. À bord d’un bateau en dérive, des personnages vidéographiques s’entremêlent à des interprètes réels formant ainsi une petite humanité qui accompagne deux étranges voyageurs. Résolument musical et technologique, ce projet conduira les créateurs d’UBU et leur équipe (Pierre Laniel, Angelo Barsetti, Claude Rodrigue et Stéphane Longpré), dans l’espace intime d’un écrivain où le théâtre de la mémoire et l’imaginaire de l’enfance font éclater la narration anecdotique des choses.

Le spectacle est une production de UBU compagnie de création, LOD muziektheater (Gand), Mons 2015, Capitale européenne de la Culture et le Manège, à Mons . Il est coproduit par deSingel Antwerp, Maison de la Culture d’Amiens, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Musiques Nouvelles, Théâtre français du Centre National des Arts Ottawa, Festival Printemps des Comédiens Montpellier, Festival TransAmériques, La Rose des Vents scène nationale Lille métropole Villeneuve d’Ascq, Fundaçao Calouste Gulbenkian.

La planète mode de Jean Paul Gaultier au Grand Palais de Paris, du 1er avril au 3 août 2015

Initiée par Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal et sous le commissariat de Thierry-Maxime Loriot, l’exposition pour laquelle Denis Marleau et Stéphanie Jasmin ont conçu et réalisé plus d’une trentaine de mannequins animés et parlants poursuit sa tournée fulgurante et sans précédent à travers le monde. Après Dallas, San Francisco, Stockholm, Madrid, Rotterdam, New York, Londres et Melbourne, l’exposition rencontre un immense succès avec plus d’un million de visiteurs et continue de fasciner. Elle sera présentée enfin à Paris, au Grand Palais, coïncidant avec la création d’Innocence à la Comédie-Française. Jean Paul Gaultier dessinera aussi les costumes pour la mise en scène de Denis Marleau dont le travail fut découvert par le couturier français au Festival d’Avignon avec Les Aveugles en 2002 puis Une fête pour Boris en 2009. 

Communiqué de presse // UBU compagnie de création

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *