Nouvelles

Zone HoMa est de retour pour une 6e édition

Du 17 juillet au 23 août, le quartier Hochelaga-Maisonneuve prend les couleurs d’un bonbon multicolore et la saveur d’un pop sicle acidulé. Théâtre, musique, danse et lectures publiques sont au programme pour la 6e édition de Zone HoMa (ZH).

Avec 40 créations inédites pendant 6 semaines, ZH promet un été coulant de créativité. Cette année, Simon Boulerice et Ève Landry se font porte-parole de l’événement et invitent le public  à prendre le pouls des plus récents projets artistiques des plus prometteurs. Depuis 2009, Zone HoMa a aidé à la réalisation de plus de 180 shows en fournissant lieux, outils, publics à des projets embryonnaires qui ont pu prendre forme et qui ont rejoint plus de 10 000 personnes!

Ça va splasher en juillet

Univers éclatés, musique électrisante, crème glacée et limonade sucrée vous seront proposés. C’est avec joie que l’équipe de Zone HoMa vous convie à la curiosité et l’innovation. C’est le moment de se préparer à vivre l’inconnu et à contempler les courants actuels en danse, théâtre et musique. Un bassin d’artistes des plus singuliers.

En voici un aperçu : Matthieu Girard nous entraîne dans une atmosphère brune dans son texte Les Beignes. On explore l’amour et ses angoisses dans la création de Véronique Bossé et de Pénélope Bourque avec Iseult et Evaelle un beau conte d’amour et de mort et puis encore l’amour et la haine dans la création Blanc de mémoire de François Édouard Bernier. On soulève l’épineuse question de la procréation dans Marie et Mario, un texte de Benjamin Prescott La Rue, mis en lecture par Émilie Coulombe. Nathalie Dummar propose une réflexion sur le deuil dans son texte Coco avec une mise en scène d’Olivia Palacci. Implosion par l’absurde et la décadence avec Table Rase, un texte du collectif Les chiennes et une mise en scène de Brigitte Poupart.

Le beat se poursuit dans un rap émotif avec F.L.I.R.T, texte et interprétation d’Ariane Château accompagnée de Félix Léveillé. On fait face à un discours cru et franc dans La face cachée du true love, une mise en scène de Patrick R.Lacharité et puis on bascule dans un duo décalé dans On ne deviendra pas des anges de Marie-Hélène Bélanger Dumas et Julien Thibault.

Communiqué de presse | Zone HoMa

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *