Nouvelles

Orphée 21, une installation de Christian Lapointe

En amont de la présentation de Dans la république du bonheur, un spectacle de Christian Lapointe sur un texte de Martin Crimp, présenté à la Cinquième Salle en février, la Place des Arts accueille du 22 janvier au 14 février 2015 l’installation Orphée 21 du polyvalent créateur. 

Créée à Québec par les Productions Recto-Verso dans le cadre de la 15e édition de Mois Multi et inédite à Montréal, l’installation Orphée 21 est une réécriture par montage vidéo d’une suite de témoignages de quatre individus de sexe, d’antécédents et d’âges différents ayant tous survécus à une tentative de suicide. Ces troublants monologues filmés sont mis en relation avec les questions dictées initialement par une voix de synthèse. Leurs histoires personnelles s’entremêlent à une série de textes intégrés au dispositif, jetant sur le mythe d’Orphée et son voyage au pays des morts un regard neuf.

Orphée 21
propose des couches d’images, de paroles et de textes qui plongent le spectateur dans un dispositif sonore et vidéo multi-écrans. Avec délicatesse et gravité, l’installation de Christian Lapointe parle d’expérience de mort imminente et de retour à la vie, dans une étonnante lecture contemporaine du célèbre mythe.

Christian Lapointe

Christian Lapointe est artiste multidisciplinaire, homme de théâtre et pédagogue. Il est artiste associé et membre du comité de direction artistique des Productions Recto-Verso, directeur artistique du Théâtre Péril et auteur d’un cycle de pièces regroupées sous la dénomination Théâtre de la disparition. Ses travaux furent présentés au Canada, en Australie, en Asie et en Europe. Il est aussi connu pour son travail de metteur en scène sur l’œuvre de William Butler Yeats, qui fut entre autre présenté et coproduit par le Théâtre Français du Centre national des Arts du Canada. Héritier du mouvement symboliste, l’écriture de ses spectacles, vus au Québec entre autre au Carrefour international de théâtre de Québec et au Festival TransAmériques, emprunte à l’art de la performance, se conçoit à partir et autour de dispositifs scéniques et flirte avec l’installation vidéo.

Orphée 21

Du 22 janvier au 14 février à l’Espace culturel Georges-Émile Lapalme, à la Place des Arts, tous les jours de 9 h à 23 h.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *