Nouvelles

L’Annuaire théâtral nos. 53-54 et 55

Viennent de paraître les numéros 53-54 et 55 de L’Annuaire théâtral, une revue savante qui se consacre à l’histoire des arts de la scène, c’est-à-dire non seulement au théâtre, mais aussi aux manifestations connexes telles que la danse, le cirque, reconstitution historique, le théâtre radiophonique, etc.

Numéro 53-54

Le dossier est intitulé «Mémoires vives: Théories, pratiques et politiques du répertoire au XXe siècle». Dans le discours de l’histoire comme dans celui de la critique et de la théorie théâtrales, la notion de répertoire demeure centrale. Mais il apparaît clairement que son emploi dans des contextes culturels, artistiques et nationaux très différents ne saurait se limiter à l’idée de «collection de chefs-d’œuvre» à laquelle on a longtemps associé le terme.

À l’évidence, il n’y a plus un mais une diversité de répertoires et ceux-ci n’offrent plus la même image de prestige et de stabilité qu’auparavant. L’étendue des usages et des appropriations apparaît, en ce sens, le signe incontestable du fait que le champ d’application de cette catégorie ne correspond plus à un «théâtre hégémonique» dont la valeur de référence assurait jadis une fonction de légitimation et de pérennisation. Plus que jamais, le régime de création/production actuel invite à considérer le terme dans ses variations mineures, singulières et hétérogènes qui attestent que l’épaisseur historique ou mémorielle du théâtre est une donnée sans cesse réévaluée et jamais définitivement acquise.

Fruit de la collaboration de quatorze chercheurs universitaires provenant d’horizons divers, le dossier que nous présentons ici prend la mesure de cette nouvelle éthique du répertoire en proposant un ensemble d’analyses qui examinent des œuvres et des corpus dramatiques, des créateurs individuels et collectifs, de même que des situations, événements et contextes qui donnent à penser la manière dont sont rejoués ou réactivés les enjeux du répertoire.

Numéro 55

Intitulé «Théâtre et formation: enjeux actuels de l’enseignement de l’art dramatique», coordonné par Francine Chaîné et Carole Marceau, le dossier contient des études sur la formation des futurs enseignants en art dramatique ainsi que sur la formation des acteurs, des enfants et des adolescents. Il aborde également l’art dramatique comme une forme de thérapie.

En contrepoids au langage parfois très abstrait des devis ministériels – voire abscons pour quiconque n’est pas familier avec la terminologie de la pédagogie –, les articles proposent une constellation d’outils pratiques et de stratégies, approfondis par leurs auteurs dans leur propre expérience d’enseignement ou de stage, qui favorisent le contact avec les élèves et la transmission des connaissances. En outre, la présence de collaborateurs étrangers, de France et du Brésil, permet d’établir des points de comparaison avec les pratiques québécoises.

Les deux textes qui complètent le dossier dans la rubrique «Documents», un témoignage et un entretien, donnent l’occasion aux deux formateurs aguerris que sont John O’Toole et Jacques Lessard de présenter les techniques qu’ils ont affinées tout au long de leur parcours d’enseignant. Le dossier plonge ainsi au cœur de la pratique et soulève les questions fondamentales des visées et vertus de l’enseignement de l’art dramatique dans la formation des élèves.

Communiqué de presse | L’Annuaire théâtral

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *