Nouvelles

Plus de 80 artistes québécois à Mons 2015 – Capitale européenne de la Culture

Conçue par la commissaire Jasmine Catudal, codirectrice de La Serre – Arts vivants, l’Ailleurs en Folie Montréal/Québec est une importante vitrine sur la création québécoise. L’événement, qui rassemble plus de 80 artistes et créateurs québécois, sera présenté à la Maison Folie de Mons, en Belgique, du 17 au 27 septembre 2015, à l’occasion de Mons 2015 – Capitale européenne de la Culture.

Le projet Ailleurs en Folie est une initiative de la Maison Folie, un centre culturel multidisciplinaire au cœur de la ville de Mons, visant à présenter, à travers une programmation dynamique, novatrice et festive, ce qui façonne l’identité de huit villes et à établir un dialogue avec la culture locale. Montréal est la seule ville en Amérique du Nord invitée à Mons pour occuper cet espace culturel.

Seconde nature

Intitulée Seconde nature, la programmation québécoise se déroulera tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et proposera des activités en danse, théâtre, performance, cinéma, musique, arts visuels et arts numériques.

En plein cœur de la cour intérieure, l’artiste visuel Aude Moreau creuse un gigantesque trou tapissé d’anthracite, installation faisant écho à l’ancienne réalité minière de la Région wallonne. À l’occasion de la soirée d’ouverture, le dramaturge Olivier Choinière présente son Abécédaire, treize auteurs belges et treize auteurs québécois se réappropriant des mots galvaudés. Avec Ainsi parlait, le brillant auteur Étienne Lepage et le déjanté chorégraphe Frédérik Gravel engendrent un spectacle pop provocateur. Le corps du danseur Manuel Roque se déforme et se métamorphose dans Data, solo virtuose sur le Requiem de Fauré.

Plusieurs propositions interactives viennent ponctuer la programmation : Felix-Antoine Boutin propose un karaoké-théâtre sans acteur ; Orchestrer la perte est une installation robotique qui donne à manger aux spectateurs ; et la compagnie L’eau du bain invite le public à visiter une véritable cabane de pêche blanche transposée à Mons pour l’évènement. Quatre projections ouvrent une fenêtre sur le cinéma québécois et sur les différents visages et héritages d’un territoire-nation. Ce sont les MixOFF qui clôturent la semaine avec quatre œuvres-rencontres entre la jeune création belge et québécoise. Et, pour ne pas rester sur notre appétit, le volet culinaire propose des expériences uniques qui racontent l’histoire de ce que l’on mange.

Parmi les autres créateurs qui participeront à cette vitrine, nommons Dominique Pétrin, Michel de Broin, Le bureau de l’APA, Julie-Andrée T, les Dears Criminal, Stéphane Lafleur et Avec pas d’Casque. Pour consulter les détails de la programmation de l’Ailleurs en Folie Montréal/Québec, visiter le site de la Délégation générale du Québec à Bruxelles.

Lancement de JEU 155

Le 17 septembre, lors de la soirée d’ouverture, on procède au lancement belge du numéro 155 de la revue de théâtre JEU. Intitulé « Québec-Wallonie-Bruxelles », le dossier de ce numéro est consacré aux relations entre le milieu théâtral québécois et celui de la Belgique francophone. On y donne notamment la parole à Jasmine Catudal et Vincent de Repentigny, Sarah Berthiaume, Salvatore Calcagno, Florence Minder et Emmanuel Schwartz (participants des MixOFF) et Érik Bordeleau (philosophe).

La présence québécoise à Mons 2015 est rendue possible grâce à la participation du ministère de la Culture et des Communications, du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la Délégation générale du Québec à Bruxelles et des Offices jeunesse internationaux du Québec.

Communiqué de presse | Ministère de la Culture et des Communications du Québec

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *