Nouvelles

Une nouvelle mission artistique pour O Vertigo

 Après 30 ans de création, de tournées et de succès, Ginette Laurin souhaite changer la mission de la compagnie O Vertigo, afin de soutenir la création en offrant des résidences à des chorégraphes de talent. Lieu d’échanges, le Centre de Création O Vertigo sera désormais ouvert à des projets chorégraphiques à grand déploiement. Le CCOV offrira les ressources financières et son soutien organisationnel afin de permettre à l’artiste invité de réaliser, dans la plus grande liberté, toutes les phases dans l’accomplissement d’une œuvre de grande forme.

Un modèle pérenne

Depuis sa fondation en 1984, O Vertigo, avec les œuvres de Ginette Laurin, est reconnue pour la facture de ses spectacles souvent composés de décors importants, avec de nombreux danseurs et pour grands plateaux. Il apparaît donc qu’un des legs que la compagnie puisse laisser soit ce modèle de grande forme. Le CCOV contribuerait ainsi à la production d’œuvres de qualité en permettant à nos artistes d’ici d’atteindre les standards internationaux.

À compter de la saison 2016-2017, le CCOV accompagnera un artiste pour une durée de trois ans dans la recherche, la création et la diffusion d’une œuvre. Tous les deux ans, un cycle de travail débutera avec un nouvel artiste. Le CCOV proposera aussi plusieurs activités d’animation pour le milieu de la danse et le public; performances, tables rondes, laboratoires, résidences de courte durée, stages.

La formation d’un comité artistique

Pour réorienter la mission, Ginette Laurin a doté la structure de sa compagnie d’un comité artistique formé de Mélanie Demers, Catherine Gaudet et Caroline Laurin-Beaucage. Sous la direction de Madame Laurin, elles auront pour principal mandat de proposer une nouvelle politique artistique et de veiller à son maintien, tout en étant en charge des projets d’animation du CCOV. Ce comité artistique sera renouvelé tous les trois ans, alors que la sélection des artistes invités sera faite par un comité élargi, formé spécialement pour l’occasion.

Notons que, pour les deux prochaines saisons et parallèlement au développement de la nouvelle mission, des activités ciblées, liées aux projets de Ginette Laurin seront maintenues. Par la suite, une place plus grande sera faite au milieu alors que Madame Laurin prévoit quitter la compagnie pour se consacrer à des projets personnels.

Dès janvier 2016, le processus de transition sera engagé vers la restructuration. La compagnie ne comptera plus de danseurs permanents et un nouveau directeur, chargé du développement du CCOV, entrera en poste.

Avec plus de 50 créations à son actif et une renommée internationale, Ginette Laurin, récemment honorée du titre de Compagne de l’Ordre des arts et des lettres du Québec et de celui de l’Ordre du Canada, compte parmi les figures de proue de la danse contemporaine canadienne. Après quelques pièces créées à titre de chorégraphe indépendante, elle fonde O Vertigo en 1984, compagnie aujourd’hui reconnue pour sa puissance expressive et la cohérence de la vision artistique qui l’anime. Depuis ses débuts, Ginette Laurin s’est construite une réputation en concevant des œuvres percutantes, parmi lesquelles Chagall, La Chambre Blanche, La Vie Qui Bat, luna, Passare, Onde de choc et sa plus récente création Soif. La chorégraphe aborde depuis quelques années la création sous différentes formes – installation, film, vidéo et photographie. Sa démarche reflète un engagement envers une recherche liée à l’identité. Parallèlement à ses activités, elle signe des chorégraphies pour d’autres compagnies et transmet ses connaissances à titre de professeur et de conférencière au Canada et à l’étranger. En 2016, elle entamera un tournant artistique en inaugurant le Centre de création O Vertigo, un centre voué au soutien de la création en danse.

Communiqué de presse | O Vertigo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *