Nouvelles

Agora de la danse : saison Hiver-Printemps 2016

La saison Hiver-Printemps 2016 de l’Agora de la danse est maintenant dévoilée !

Symphonie 5.1

Isabelle Van Grimde (Van Grimde Corps Secrets). 27-30 janvier 2016. L’année démarre en force avec le spectacle multimédia Symphonie 5.1 orchestré par Isabelle Van Grimde. En complicité avec l’artiste médiatique Jérôme Delapierre, elle poursuit ses explorations technologiques et plonge ses danseurs, deux adultes et deuxenfants, dans un environnement visuel interactif. Une chorégraphie-concert fascinante avec la musique live des compositeurs-interprètes Tim Brady et Thom Gossage. En parallèle au Laboratoire, sera présentée une installation interactive Le corps en question(s).

Lien(s)

Ismaël Mouaraki (Destins Croisés). 3-5 février 2016. Dans cette nouvelle création aux croisées des danses urbaines et contemporaines, Ismaël Mouaraki rassemble cinq individus dissemblables dans une buanderie, où ils doivent laver leur linge sale ensemble ! Dans cet espace du quotidien, le vêtement unit et désunit les protagonistes qui y dévoilent leurs histoires personnelles. Celles-ci se transportent, s’entrechoquent et se transposent de corps en corps pour placer tout le monde au cœur d’un tourbillon d’émotions.

BEHIND : une danse dont vous êtes le héros & BETWEEN

Marie Béland (maribe – sors de ce corps) + Montréal Danse. 17-19 février 2016. Marie Béland propose deux œuvres qui placent la danse derrière (BEHIND) ou entre (BETWEEN), comme un défi lancé au spectateur. Comment la danse se révèle-t-elle à chacun de nous ? La chorégraphie, au premier abord invisible, finit par montrer plus qu’elle ne cache. Représentations du 18 et 19 février dans le cadre de Montréal en Lumière.

Les choses dernières

Lucie Grégoire (Lucie Grégoire Danse). 9-11 mars 2016. Librement inspirée d’un roman de Paul Auster, Les choses dernières est une œuvre marquante, créée en 1994 par Lucie Grégoire et reprise à l’occasion du 30e anniversaire de sa compagnie. Pour cette nouvelle présentation, elle offre le rôle à Isabelle Poirier, interprète d’une grande intensité, afin de poursuivre cette inlassable quête de l’identité qui habite la chorégraphe.

La Démarquise

Louise Bédard (Louise Bédard Danse). 16-19 mars 2016. Inspirée du travail iconographique et narratif de l’artiste plasticienne portugaise Paula Rego, cette invitation de Louise Bédard est une occasion de faire écho au discours que la société porte sur l’âge. Au travers d’images de femmes magnifiées et blessées, accompagnées de stimuli sonores, visuels, physiques et matériels, La Démarquise ouvre un dialogue où se jouent contrariétés et affranchissement, drame et volupté, porté par la poésie des corps sur scène.

Vital Few

Lisa Gelley & Josh Martin (605). 20-22 avril 2016. Vital Few s’intéresse à la problématique d’exister ensemble, en connectant les voix de chacun des six interprètes, en intégrant leur authenticité, en acceptant les réussites comme les défaites, en prenant en compte toutes les variables, dont l’endurance, la fatigue ou encore l’imprévisible. C’est la mécanique obligatoire de tous les corps dont le cœur est instable.

Abécédaire du corps dansant – A-Action, B-Blessures, M-Muscles

Andrée Martin (Hors-Série). 3-5 mai 2016. Trois lettres, trois concepts, trois œuvres qui se questionnent, se complètent et se répondent. De l’action comme moteur premier et pluriel du danseur, à l’inévitable blessure qui travaille et module tout son quotidien, en passant par sa capacité de résilience et son incroyable et miraculeux travail musculaire, le spectacle Abécédaire invite littéralement à plonger au cœur de l’univers intime du danseur.

Nous (ne) sommes pas tous des danseurs

Sophie Corriveau (Hors-Série). 6-8 mai 2016. Au terme de deux années à titre d’interprète en résidence à l’Agora de la danse, Sophie Corriveau s’associe avec Katya Montaignac pour livrer une proposition artistique originale, en donnant voix et corps à différents danseurs. Elles partagent avec vous une série de témoignages, marqués par les vécus et les réflexions de chacun. Une “table ronde dansée”, présentée conjointement avec Danse-Cité dans le cadre du volet “Traces-Interprètes”.

Ateliers pour non-danseurs. Au coeur d’une chorégraphie

Ginelle Chagnon (+invité(e) spécial(e)). 13-14 février 2016 + Projection Lumière de P.-A. Fortier. Un corps vibre, se courbe, tremble ou se fige. Un corps donne vie à une chorégraphie. (Dés)Équilibre, flexions, transferts, appuis, spirales sont quelques-uns des mouvements créés par le danseur en stimulant son corps. Et c’est ce voyage au cœur de la chorégraphie et du corps que l’Agora de la danse se propose de vous faire découvrir lors du prochain atelier pour non-danseurs !

Parole de Chorégraphe

Après chaque représentation du jeudi. Parole de Chorégraphe est un moment privilégié, Une occasion d’écouter et de questionner les créateurs sur leurs influences, inspirations. et intentions artistiques. Ces rencontres animées par Fabienne Cabado ou Ingrid Vallus vous sont proposées, sauf exception, au Café-Bar et sont en accès libre.

Communiqué de presse | Agora de la danse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *