Nouvelles

Message de la journée internationale de la danse par Francine Châteauvert

Le mouvement est le secret des centenaires.

Enfant, je courais de la maison à la grange, de l’autobus à la maison. Je courais toujours pour me rendre quelque part, je sautais les clôtures ou rampais dessous. Mon corps m’offrait cette sublime liberté de mouvement, l’effort physique me rendait toujours heureuse. J’étais naturellement habile avec mon corps, dans toute sorte de jeux et de sports. Cette profonde attirance pour le mouvement et cette nécessité d’expression par le corps ont été des appels, aussi impérieux qu’imprévus, à exercer le métier de danseuse et chorégraphe.

Près de leur corps et de leur inconscient, les enfants sont particulièrement sensibles à la danse. Je suis heureuse de travailler à leur offrir des œuvres chorégraphiques qui les touchent, les émerveillent et stimulent leur imaginaire. Car le mouvement est au cœur de ma vie, dans tous les sens.

Pour certains, la danse est une profession; pour d’autres elle est distraction, passion ou évasion. Or, la danse et sa Journée internationale appartiennent à tout le monde. La danse est partout autour de nous, elle est au cœur des sociétés. Elle peut s’incarner au quotidien, de toutes les manières. Elle peut être spontanée, pur plaisir, ravissante, touchante, provocante, complexe, insignifiante, bouleversante, pétante de beauté. Car le corps — la maison de nos sens — contient tout, c’est pourquoi son expression peut être tellement puissante.

Et même après plus de trente ans de métier, la danse ne cesse de me fasciner et de m’offrir des images qui me rendent humble devant sa grandeur.
Excellente Journée internationale de la danse.

Francine Châteauvert a signé plus d’une trentaine de chorégraphies pour la jeunesse et la famille. Artiste autodidacte, sa démarche artistique est marquée par ses origines, son mode de vie rural et les mémoires de l’enfance. Chorégraphe, directrice artistique et générale de la compagnie de danse Sursaut, basée à Sherbrooke et qui célèbre ses 30 ans, son travail artistique se distingue par un vocabulaire chorégraphique alliant à la fois abstraction, symbolisme et théâtralité du mouvement. Elle a reçu plusieurs prix dont le Prix du CALQ – Œuvre de l’année en Estrie en 2014, pour sa récente création chorégraphique La cigale et la fourmi.

Au programme de la Journée internationale de la danse :

À l’occasion de l’événement Québec Danse qui bat son plein jusqu’au 1er mai prochain, plus d’une centaine d’activités sont présentées dans les régions de MontréalQuébecChaudière-Appalachesl’Estrie, Lanaudière et Laval. Faites votre programme avec l’Agenda de la danse au www.quebecdanse.org. Et pour piquer votre curiosité, voici une sélection spéciale d’activités qui se tiennent ce 29 avril dont certaines mettent tout particulièrement les jeunes à l’honneur! Suivez l’événement sur Facebook et sur Twitter à l’aide du mot-clic #QD16.

Commmuniqué de presse | Journée internationale de la danse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *