Nouvelles

Les Coups de théâtre dévoilent leur programmation

La 14e édition du festival international des arts jeune public Les Coups de Théâtre se tiendra du 13 au 20 novembre 2016

Les Coups de Théâtre, festival international des arts jeune public, tiendra sa 14e édition du 13 au 20 novembre 2016. À l’invitation de Rémi Boucher, fondateur et directeur artistique, de nombreuses et réputées compagnies venues du Canada et d’Europe présenteront leur plus récente production en première mondiale, nord-américaine ou montréalaise. N’ayant aucun équivalent au Canada, cet événement biennal ouvre une fenêtre extraordinaire sur ce que les arts de la scène dédiés à l’enfance et à la jeunesse ont de mieux à offrir, ici comme ailleurs dans le monde. L’édition 2016, la 14e depuis la toute première en 1990, se déploiera sur huit jours de novembre ; huit jours de découvertes et d’émois, de créativité et de multidisciplinarité, qui ne manqueront pas d’éblouir, d’étonner ou d’émouvoir.

Pour les tout-petits — dès 3 ans ! — jusqu’aux adolescents, Les Coups de Théâtre 2016 propose une programmation relevée et diversifiée, composée de douze spectacles aux récits contemporains et à la fine pointe de la recherche théâtrale. Des créateurs, des artistes et des artisans audacieux ont concocté, spécialement à l’intention du jeune public, de folles histoires, des trésors d’imagination et d’inventivité. Voyage filmique ou onirique, escapade musicale, clins d’œil fantaisistes à certains classiques, aventures improbables, conte de fées déjanté, théâtre physique, scénographie intégrant les nouvelles technologies, place à douze Coups de Théâtre retentissants !

Spectacle d’ouverture : Slumberland

Zonzo Compagnie, Belgique, dès 6 ans // Texte de An Pierlé, Fulco Ottervanger et Nathalie Teirlinck. Mise en scène et régie vidéo de Nathalie Teirlinck. Interprétation et création musique An Pierlé et Fulco Ottervanger. En coproduction avec le Vooruit Arts Centre, le Rataplan Arts Centre et les Jeunesses Musicales de Flandre.

La Zonzo Compagnie est de retour à Montréal ! Après avoir enchanté le public des Coups de Théâtre lors de la dernière édition avec Écoute le silence, un voyage avec John Cage et La fille qui fixait, la compagnie belge présentera Slumberland, le grand spectacle d’ouverture de cette 14e édition. Ainsi, le 14 novembre à 19 h à la grande salle de l’Usine C, les spectateurs auront droit à un voyage filmique et musical dans le mystérieux monde de la nuit… Au moment précis où tout chavire et où le rêve l’emporte sur la réalité. Les chanteurs-musiciens An Pierlé et Fulco Ottervanger mettent ici en musique les images de la réalisatrice Nathalie Teirlinck et déploient un univers sonore meublé de personnages fantastiques rencontrés au fil de la nuit : de la petite fille de la lune qui atterrit sur terre au petit homme de sable qui quitte sa grotte… Voilà Slumberland !

Comment j’ai appris à parler aux oiseaux

Les Filles Électriques, Québec, dès 5 ans // Texte, mise en scène, conception visuelle et interprétation de D. Kimm. Scénographie de D. Kimm et Lucie Bazzo.

Mademoiselle Mouche est une attachante vieille fille. Géniale avec les oiseaux, mais très maladroite avec les humains. C’est d’ailleurs sa difficulté à communiquer avec ses semblables qui l’a forcée à développer une amitié avec ces petites bêtes dont elle connaît tous les secrets… Parade nuptiale du paludier, prouesses aériennes du colibri, techniques de chasse de l’aigle royal… Et Mademoiselle Mouche ne lésine pas sur les mimiques et la claquette pour communiquer sa passion ! Formidable conteuse, D. Kimm, propose un spectacle splendide visuellement dont la scénographie intègre de multiples innovations technologiques.

18 novembre à 10 h, 19 et 20 novembre à 13 h, Théâtre Rouge du Conservatoire

Des pieds et des mains

Théâtre Ébouriffé, en collaboration avec Le Carrousel, compagnie de théâtre, Québec, dès 6 ans // Texte de Martin Bellemare. Mise en scène de Marie-Eve Huot. Interprétation Maude Desrosiers, Philippe Robert et Joachim Tanguay.

Dans un univers où les choses vont souvent par deux, ELLE est privée d’une main, LUI d’un pied. Mais, ils rétablissent la situation et inventent une fabrique de pieds et de mains pour tous ceux qui en manquent. Les premiers visiteurs affluent : une SOURDE OREILLE, une FEMME SANS NEZ, un HOMME NORMAL qui veut se faire des réserves, un PIED MARITON… Avec ce texte de Martin Bellemare, on pose ici un regard ludique sur les différences physiques et les déséquilibres sociaux, tout en offrant une possibilité d’étonnement, d’émotion, de poésie. Une réflexion fantaisiste sur la complexité de la vie, sur sa diversité.

17 novembre à 10 h et 13 h, 18 novembre à 9 h 30, L’Arène, Théâtre Aux Écuries

Les Misérables

Compagnie Karyatides, Belgique, dès 10 ans // Texte de Marie Delhaye et Karine Birgé. Mise en scène de Agnès Limbos et Félicie Artaud. Interprétation Marie Delhaye et Karine Birgé. En coproduction avec le Théâtre de Liège, le Théâtre Jean Arp de Clamart et le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes (Charleville-Mézières, FR).

Basée sur le roman de Victor Hugo, c’est l’histoire d’un homme qui a tout perdu, paria de la société poursuivi par son passé de bagnard, et qui se sacrifie pour le bonheur d’une enfant que le sort lui a confiée. C’est l’histoire d’une femme victime, réduite à abandonner son enfant ; d’un flic fanatique et infatigable ; d’un gamin des rues impertinent et libre ; du combat entre le bien et le mal ; d’une course-poursuite qui dure des années et d’un homme dont la conscience est sans cesse mise à l’épreuve. C’est aussi l’histoire d’un peuple aux abois qui se soulève et défend son idéal jusqu’à la mort.

15 novembre à 10 h, 16 novembre à 10 h et 19 h, 17 novembre à 10 h, Studio Hydro-Québec du Monument-National

Jusqu’au sang ou presque 

Théâtre I.N.K., Québec, dès 12 ans // Texte de Annie Ranger. Mise en scène de Marilyn Perreault. Interprétation Annie Ranger et Xavier Malo.

Oscillant entre le conte de fées déjanté, le cours d’histoire naturelle et le paranormal de série B, Mathias, 16 ans, présente son affreuse belle-mère Adèle, une femme sans enfants qui préfère s’approprier ceux des autres. Il affirme que cette femme s’introduit dans les familles, vole des pères et traumatise les enfants avec ses comportements particulièrement étranges. Mais plus Mathias expose les raisons qu’il a de craindre et de rejeter Adèle, plus celle-ci devient attachante. Pour raconter cette histoire dans laquelle les préjugés sont tenaces et les apparences monstrueuses sont trompeuses, le Théâtre I.N.K. a créé un véritable terrain de jeu physique et scénographique où les interprètes s’en donnent à cœur joie.

14 et 15 novembre à 13 h, L’Arène, Théâtre Aux Écuries

Deux mots !  

Production déléguée Compagnie Pour Ainsi Dire, France, dès 12 ans // Texte et regard extérieur de Philippe Dorin. Interprétation Catherine Pavet avec la participation de Jean Huleu.

Une fille déballe son sac devant le public. Au sens propre comme au sens figuré. Une sorte d’inventaire à la Prévert qui commence toujours par « Moi, j’aime bien… ». Dans ce sac, c’est toute sa vie qu’elle étale sous nos yeux. Et il n’y a pas grand-chose ! Mais le peu qu’il y a, c’est loin d’être banal… Au fur et à mesure de ce déballage, le public devient témoin ou complice d’un coup monté par cette fille avec un compagnon d’infortune. C’est cocasse, savoureux et très inusité… Deux mots ! est un monologue écrit par Philippe Dorin spécialement pour Catherine Pavet, comédienne de la Compagnie pour ainsi dire.

17 et 18 novembre à 13 h, 19 novembre à 19 h, Usine C, petite salle

Ça !

Le Théâtre de Quartier, Québec, dès 3 ans // Texte de Lise Gionet d’après les récits de Étienne Lepage et Louis-Dominique Lavigne. Mise en scène Lise Gionet. Interprétation Milva Ménard.

Dans un décor onirique rempli d’endroits secrets, éclairé par une lumière aussi magique qu’une longue nuit de rêveries, la comédienne Milva Ménard raconte de brèves histoires à partir d’objets du quotidien des tout-petits. Une suce, une poussette, une bassinette, une doudou, un toutou… tous deviennent les personnages fantaisistes de petites et de grandes aventures qui sauront émerveiller les tout jeunes spectateurs. Après Les petits orteils, Glouglou et Le Nid vide, Le Théâtre de Quartier poursuit sa démarche de création en direction de la petite enfance.

13 novembre à 14 h, 14 novembre à 9 h 30, Maison de la culture Plateau-Mont-Royal

Edgar Paillettes

L’Arrière Scène et la Manivelle Théâtre, Québec | France, dès 6 ans // Texte de Simon Boulerice. Mise en scène de Simon Boulerice et Caroline Guyot. Interprétation Milène Leclerc, Sébastien René et Joachim Tanguay.

Henri a l’impression d’être invisible. Tout le monde n’en a que pour son petit frère Edgar. Pas facile d’être le grand frère d’un enfant différent ! Edgar se costume tous les jours, même si ce n’est pas l’Halloween. Edgar parle en poèmes. Même la fée des dents lui accorde des droits spéciaux ! Il est temps pour Henri de montrer qui il est. Mais le sait-il lui-même ? La pièce originale, publiée aux éditions Lansman, est née de la rencontre en 2013 entre Simon Boulerice et le « vrai Edgar », un enfant d’un atelier de la Manivelle. Le roman Edgar Paillettes (Québec Amérique), paru en 2013, recevait le Prix jeunesse des libraires du Québec 2014.

18 novembre à 13 h, 19 novembre à 15 h, L’Arrière Scène, Belœil

Et voilà encore un beau dimanche de passé !

Théâtre Magasin et La Vieille 17, Montréal | Ottawa, dès 8 ans // Texte de Philippe Dorin. Mise en scène de Martin Boisjoly. Interprétation Esther Beauchemin, Joël da Silva et Colin St-Cyr Duhamel.

Le spectacle est terminé. Les spectateurs ont quitté la salle. Tout en démontant le décor, une actrice et un acteur échangent sur leur métier… Mais, une marionnette refuse d’entrer dans sa caisse, les accessoires se multiplient et les personnages veulent la peau des acteurs ! Vie et théâtre se confondent. Perdus dans l’illusion théâtrale, nos comédiens pourront-ils poursuivre cette tournée ? Philippe Dorin signe ici un texte sur le métier d’acteur et sur cette quête, si humaine, du sens de nos vies. Un grand spectacle qui met en valeur le talent unique des acteurs Joël da Silva et Esther Beauchemin.

15, 16 et 17 novembre à 10 h, Théâtre Rouge du Conservatoire

Scène Art !

Sagliocco Ensemble, Norvège, dès 8 ans, en coproduction avec le Grenland Friteater //Texte de Guandaline Sagliocco et Anne-Sophie Erichsen. Mise en scène de Anne-Sophie Erichsen. Interprétation Guandaline Sagliocco.

Sarah Bonnard a trouvé son bonheur sur Internet : « Réalise ton spectacle en 45 minutes », une méthode garantie sans failles. Le kit comprend accessoires, costumes, lumières, système de son et une étrange mallette contenant les consignes à suivre. Elle a choisi l’histoire en promotion « La servante et le secret du roi » ‒ rires, larmes et frissons assurés ! Suivant les instructions, elle s’amuse, mais ne peut s’empêcher de finalement s’approprier la direction de l’histoire : un conte avec un roi, une servante, un bizarre petit gnome, un palais, des secrets cachés, un miroir magique… On s’y laisse glisser comme dans un film.

13 novembre à 11 h, 14 novembre à 10 h, 15 et 16 novembre à 13 h, Studio Jean-Valcourt du Conservatoire

Immigrant de l’intérieur

DynamO Théâtre, Québec | Portugal, dès 8 ans. En coproduction avec Teatro O Bando // Texte de Nicolas Brites, Jacqueline Gosselin et Yves Simard. Mise en scène de Jacqueline Gosselin. Interprétation Yves Simard.

Un comédien s’imagine dans la peau d’un immigrant portugais. Accompagné d’un musicien sur scène, il raconte en mouvements, en mots et en musique des parcelles de la vie d’Antonio. Ponctuée par les rendez-vous obligés au bureau de l’Immigration, cette histoire en partie imaginée repose toutefois sur des fragments de récits réels. Voilà une invitation à pénétrer l’univers de cet homme venu de là-bas pour vivre ici. Créé par le DynamO Théâtre en collaboration avec le Teatro O Bando du Portugal à l’occasion du projet international Boomerang – Traces of Property and Hope, ce spectacle solo propose un théâtre du mouvement, tendre et amusant, inspiré des témoignages de jeunes et moins jeunes qui ont connu ou vécu l’immigration.

14 novembre à 10 h, 15 novembre à 13 h, Usine C, petite salle

Jouez, Monsieur Molière !

Mathieu, François et les autres, Québec, dès 11 ans // Texte de Jean-Rock Gaudreault. Mise en scène de Jacinthe Potvin. Interprétation Normand Canac-Marquis et Alexandre Dubois.

Paris, 17 février 1673, coulisses du Théâtre du Palais Royal. La dernière représentation du Malade imaginaire va débuter dans une heure. Molière se prépare pour son ultime apparition. Voilà pour le cadre historique de l’aventure. La suite est pure invention ! Un bruit se fait entendre… Molière débusque un enfant, masqué, dans l’armoire à costumes. Sous ce masque : le fils du Roi Soleil qui voulait voir son idole secrète dans ce lieu qu’on lui interdit de fréquenter. On assiste à l’improbable rencontre entre deux personnages que tout sépare, un jeune garçon et un illustre auteur qui s’apprête à voir tomber le rideau. On est témoins d’une rencontre-choc entre deux générations en une célébration du plaisir, essentiel et salvateur, du jeu et de l’audace créatrice.

18 novembre à 10 h et 13 h, Studio Hydro-Québec du Monument-National

Communiqué de presse | Festival Les Coups de théâtre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *