Nouvelles

Le Bazar amoureux | Jean-Pierre Ronfard

Vient de paraître, aux éditions du Boréal, dans la collection « Liberté grande » : Le Bazar amoureux, récits de de Jean-Pierre Ronfard.

Treize ans après sa mort, survenue dans les jours suivants la première de sa mise en scène de l’ultime pièce de Sophocle, Œdipe à Colone, à l’Espace Go, voici de courts écrits que ce grand homme de théâtre qu’était Jean-Pierre Ronfard avait laissés au tiroir, des textes qui n’ont aucun rapport avec son métier d’acteur, de metteur en scène et de dramaturge, mais qui relèvent d’un pur plaisir de raconter des situations que vivent les hommes et les femmes dans leurs rapports plus ou moins amoureux.

Écrits la nuit, dans sa garçonnière de la rue Wolfe, ces essais de fiction forment un précis d’érotomanie à l’usage ou à l’usure de tous, filles et garçons, hommes et femmes, loups solitaires et rats sociables, baiseurs d’occasion et veuves euphoriques, oiseaux de nuit et matineux, amoureux fous et misanthropes, adultères et onanistes, hétérosexuels au long cours. Explorateurs des frontières, routards au pays du désir, ces spécimens qui descendent d’Aristophane et relèvent de Laclos, de Marivaux et de Ionesco sont autant de créatures inquiètes traversant à cloche-pied la vie des amours ludiques et hasardeuses. Courtes scènes, brèves rencontres, fiascos, extases, confessions, aveux, ivresse, ironie, aigreur, lucidité. Comme Brassens fut celui de la chanson, Ronfard s’est fait le polisson des liaisons…

Ces textes ont, entre autres mérites, celui de nous rappeler une époque où le sexe pouvait être synonyme de légèreté, et amoralité rimer avec innocence. On a l’impression que c’était il y a des siècles, et pourtant c’était hier.

Communiqué de presse | Boréal

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *