David Ospina

Pour fêter les 40 ans de Jeu, nous avons imaginé… un jeu. « Le Jeu des 40 ». Une sorte de tarot, un jeu qui contient non pas 52 ou 78 cartes, mais bien 40 : 10 sont consacrées aux auteur(e)s, 10 aux metteur(e)s en scène, 10 aux concepteurs(trices) et 10 aux comédien(ne)s.

Dans notre ensemble, en fin de compte, il n’y a pas d’ordre, pas de numérotation, aucune hiérarchie. Seulement 40 déclarations d’amour à des artistes du théâtre québécois, autant d’hommes que de femmes qui nous rendent fiers et qui ont en commun d’avoir 40 ans ou moins, mais surtout d’être au cœur de leur pratique.

Pour les sept membres de la rédaction de Jeu nés entre 1946 et 1987 ! –, c’est l’occasion de mettre en lumière la force vive de notre théâtre : le talent des artistes, leur élan créateur, la singularité et la nécessité de leur geste. C’est le cadeau que nous nous offrons pour nos 40 ans. Le cadeau que nous vous offrons.

Fêter les 40 ans de Jeu, c’est fêter la persévérance de celles et ceux qui ont animé la revue au fil des ans, à commencer par Michel Vaïs, à qui la Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP) a remis en mai dernier un prix hommage des plus mérités. C’est grâce à la détermination des membres de la rédaction, mais aussi à la ferveur des collaborateurs, des lecteurs, des administrateurs et des subventionneurs qu’une revue culturelle comme Jeu survit et même s’épanouit au XXIe siècle.

Lors d’une soirée spéciale à l’Usine C le 24 octobre, nous allons célébrer en grand les 40 ans de Jeu. Ce soir-là, nous aurons le bonheur de dévoiler l’identité des 40 créateurs du « Jeu des 40 » et les 40 capsules vidéo que leur aura consacré Jérémie Battaglia, une marque de reconnaissance qui, nous le souhaitons ardemment, fera voyager la parole et les accomplissements des artistes au Québec et à travers la francophonie.

Nous espérons que vous serez nombreux à célébrer avec nous le chemin parcouru, tout en regardant vers l’avenir.

Sur la photo : Patricia Belzil, Raymond Bertin, Sara Dion, Christian Saint-Pierre, Michel Vaïs, Michelle Chanonat et Gilbert Turp.

2 commentaires

  1. Pierre Lavoie

    Qui est la troisième femme, dont le nom n’est pas mentionné, dans la vignette de la photo des membres de la rédaction ?

    Allez-vous mettre en ligne des photos de la soirée à l’Usine C ?

    Merci de votre attention.

    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *