Nouvelles

Dimanche napalm | Sébastien David

Un jeune homme retourne dans sa famille après un « accident » et refuse de parler. Son silence étrange, choquant et blessant conduit le Père, la Mère, la Sœur et une ancienne amoureuse à se confier, et à révéler par petites doses leurs espoirs, leurs échecs et leurs secrets les mieux enfouis, tandis que rôde autour d’eux, en fauteuil roulant, l’ombre dérangeante de la Grand-mère. Peu à peu, d’inconforts avoués en vérités nues, la chimie familiale explose et prend feu.

1620vdimanche-napalmDimanche napalm est né du choc de deux images. En juin 2012, le quarantième anniversaire de la photo de « La jeune fille au napalm » coïncide avec les portraits des manifestants du printemps érable, dans un pays aisé où on évite les flammèches. Divisée en tableaux qui sont autant de journées, la pièce suit les efforts de cette microsociété qu’est la famille pour faire rentrer l’un des leurs dans la normalité. C’est une réflexion sur l’engagement, sur la contestation, mais aussi sur la désillusion et sur la petitesse de l’existence… Dans le vacarme de notre époque, le choix de se taire devient vertigineux.

Après la misère sociale urbaine, c’est à celle de la banlieue que l’auteur s’attaque, avec sa manière inimitable de sublimer la langue de tous les jours et d’en faire de la musique, en se maintenant sur une fine ligne entre humour et drame.

Dimanche napalm sera créé au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en novembre 2016. Sébastien David en signera lui-même la mise en scène.

Sébastien David

Acteur, auteur et metteur en scène extrêmement actif, Sébastien David a fondé sa propre compagnie de théâtre, La Bataille. Il a été artiste en résidence Théâtre de Quat’Sous puis au Théâtre Bluff, a traduit Scratch de Charlotte Corbeil-Coleman – créé à la Licorne en 2014 –, enseigne régulièrement à l’École nationale de théâtre du Canada et siège au conseil d’administration du Centre des auteurs dramatiques (CEAD). Leméac a publié ses textes T’es où Gaudreault précédé de Ta yeule Kathleen – plusieurs fois primé –, Les morb(y)des – créé au Quat’Sous et repris en France (coup de cœur du public à la Comédie-Française) – et Les haut-parleurs – pièce pour adolescents en tournée depuis deux ans.

Communiqué de presse | Leméac

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *