Nouvelles

Les finalistes des Prix de la critique sont dévoilés

Erick Labbé

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) est fière d’annoncer ses finalistes pour les Prix de la critique 2015-2016 à Montréal et Québec.

Meilleur spectacle – Montréal

887, texte et mise en scène de Robert Lepage, une production Ex Machina ; Macbeth, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, dans une mise en scène d’Angela Konrad, une production La Fabrik ; Pelléas et Mélisande, de Maurice Maeterlinck, dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre Blanc.

Meilleure mise en scène – Montréal

Angela Konrad, pour Macbeth, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, une production La Fabrik ; Christian Lapointe, pour Pelléas et Melisande, de Maurice Maeterlinck, une production Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre Blanc ; Florent Siaud, pour 4.48 Psychose, de Sarah Kane, traduit par Guillaume Corbeil, une production Les songes turbulents.

Meilleur texte original – Montréal

887, de Robert Lepage, publié aux éditions Québec Amérique sous forme de livre illustré par Steve Blanchet, et produit par Ex Machina ; Septembre, d’Evelyne de la Chenelière, publié aux éditions Théâtrales et produit par le Nouveau Théâtre Expérimental et le Théâtre français du CNA ; Table rase, de Catherine Chabot, avec la collaboration de Brigitte Poupart et des interprètes Vicky Bertrand, Marie-Anick Blais, Rose-Anne Déry, Sarah Laurendeau et Marie-Noëlle Voisin, texte inédit, produit par Transthéâtre et le Collectif Chiennes.

Hors Québec – Montréal

Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni, de Daria Delflorian et Antonio Tagliarini, une production Deflorian/Tagliarini (Italie) présentée au Festival TransAmériques ; Une île flottante, de Christoph Marthaler, d’après Labiche, une production Theater Basel et Théâtre Vidy-Lausanne (Suisse) présentée au Festival TransAmériques ; Go Down Moses, de Romeo Castellucci, une production Societas Raffaelo Sanzio (Italie) présentée au Festival TransAmériques.

Interprétation féminine – Montréal

Sophie Cadieux, pour son rôle dans 4.48 Psychose, de Sarah Kane, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène de Florent Siaud, une production Les songes turbulents ; Véronique Côté, pour son rôle dans Fendre les lacs, de Steve Gagnon, dans une mise en scène de Steve Gagnon, une production du Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline ; Dominique Quesnel, pour son rôle dans Macbeth, de Michel Garneau, d’après Shakespeare, mis en scène par Angela Konrad, une production La Fabrik.

Interprétation masculine – Montréal

Emmanuel Schwartz, pour son rôle dans En attendant Godot, de Samuel Beckett, dans une mise en scène de François Girard, une production Théâtre du Nouveau Monde ; Gabriel Szabo, pour son rôle dans Sauvageau, Sauvageau, un collage des textes d’Yves Sauvageau dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production du Théâtre d’Aujourd’hui et du Théâtre Blanc ; Robert Lepage, pour son rôle dans 887, un spectacle solo écrit et mis en scène par lui-même, une production Ex Machina.

Meilleur spectacle – Québec

Quills, de Doug Wright, traduit par Jean-Pierre Cloutier, dans une mise en scène de Robert Lepage et Jean-Pierre Cloutier, une production Ex Machina ; 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène d’Édith Patenaude, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier ; Sauvageau, Sauvageau, un collage des textes d’Yves Sauvageau dans une mise en scène de Christian Lapointe, une production du Théâtre d’Aujourd’hui et du Théâtre Blanc.

Meilleure mise en scène – Québec

Robert Lepage et Jean-Pierre Cloutier, pour Quills, de Doug Wright, traduit par Jean-Pierre Cloutier, une production Ex Machina ; Édith Pateneaude, pour 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier ; Frédéric Dubois, pour Vinci, de Robert Lepage, une production du Théâtre Périscope.

Meilleur texte original – Québec

Fendre les lacs, de Steve Gagnon, publié aux éditions L’Instant même et produit par le Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline ; Épicerie, de Jean-Denis Beaudoin, texte inédit, produit par La Bête Noire ; Sur la montagne, nue, d’Anne-Julie Royer, texte inédit, produit par le Théâtre aux Pommes.

Hors Québec – Québec

Cendrillon, de Joël Pommerat, une production Théâtre national de la Communauté française de Belgique et de la Compagnie Louis Brouillard (France), présentée au Carrefour international de théâtre de Québec ; Las ideas, de Federico Leon (Argentine), une coproduction internationale créée au Kunsten festivaldesarts de Bruxelles (Belgique), présentée au Carrefour international de théâtre de Québec ; Huff, de et avec Cliff Cardinal, mis en scène par Karin Randoja, une production Native Earth Performing Arts (Toronto) présentée au Théâtre Périscope.

Interprétation féminine – Québec

Marie-Ginette Guay, pour son rôle dans Mme G., de Maxime Beauregard-Martin, dans une mise en scène de Maryse Lapierre, une production On a tué la une! ; Lorraine Côté, pour son rôle dans Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, traduit par Michel Tremblay, dans une mise en scène de Hugues Frenette, une production du Théâtre de la Bordée ; Paule Savard, pour son rôle dans Les affinités électives, de David Adjmi, mis en scène par Michel Nadeau, une production Théâtre Niveau Parking.

Interprétation masculine – Québec

Robert Lepage, pour son rôle dans Quills, de Doug Wright, dans une mise en scène de Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage, une production Ex Machina ; Maxim Gaudette, pour son rôle dans 1984, de George Orwell, adapté par Robert Icke et Duncan Macmillan, traduit par Guillaume Corbeil, dans une mise en scène d’Édith Patenaude, une production Le Trident et Théâtre Denise-Pelletier ; Christian Michaud, pour son rôle dans Bousille et les justes, de Gratien Gélinas, dans une mise en scène de Jean-Philippe Joubert, une production du Théâtre de la Bordée.

Notez que la catégorie Jeune public a été annulée, faute de votes suffisants.

Pour la première fois depuis plusieurs années, les lauréats seront dévoilés lors de deux événements publics qui auront lieu le 17 décembre 2016 à la Maison de la littérature (40 rue Saint-Stanislas, Québec) de 18 h à 21 h et le 19 décembre 2016 à l’Auditoire (5214 boul. Saint-Laurent, Montréal) de 18 h à 21 h. Nous vous attendons en grand nombre.

Communiqué de presse | AQCT

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *