Normal Desires Danse-Cité
Nouvelles

Le Trident présente sa saison 2017-2018

Anne-Marie Olivier, codirectrice générale et directrice artistique, a dévoilé la saison 2017-2018 du Trident en présence des comédiens et des concepteurs, devant un public rassemblé dans la Salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec.

Five Kings – L’histoire de notre chute d’Olivier Kemeid

Une expérience théâtrale d’envergure, une immersion dans le grand mécanisme des joutes de pouvoir qui font notre monde. Une relecture des rois shakespeariens à travers le prisme des cinq dernières décennies de notre époque ; depuis l’explosion des valeurs familiales des années 60 jusqu’à l’ascension actuelle de l’individualisme. L’écriture d’Olivier Kemeid pour la première fois au Trident dans une mise en scène de Frédéric Dubois. Une production du Théâtre des Fonds de Tiroirs, Théâtre PàP et de Trois Tristes Tigres en coproduction avec le Théâtre du Trident, le Théâtre français du CNA et le Théâtre de Poche. Du 12 septembre au 7 octobre 2017.

Le cas Joé Ferguson d’Isabelle Hubert

Moitié suspense, moitié comédie dramatique, cette pièce rit de nos travers, s’émeut de la solidarité humaine et parle avec légèreté de sujets graves. Un texte issu de la plume sensible d’Isabelle Hubert, dans une mise en scène de Jean-Sébastien Ouellette. En coproduction avec le Théâtre les gens d’en bas et la Compagnie dramatique du Québec. Du 31 octobre au 25 novembre 2017.

Quand la pluie s’arrêtera d’Andrew Bovell

Une fresque qui se déploie entre 1959 et 2039, mettant en scène quatre générations d’une même famille. Une œuvre qui explore les thèmes de la trahison, de l’abandon, du pardon et de l’amour. Un texte de l’auteur australien Andrew Bovell, traduit et mis en scène par Frédéric Blanchette. En coproduction avec Duceppe et LAB87. Du 16 janvier au 10 février 2018.

Incendies de Wajdi Mouawad

Pouvons-nous encore nous taire devant l’horreur de la guerre ? Pouvons-nous rester humains devant l’innommable ? Incendies nous confronte au feu du silence et à la parole qui libère. Il nous met en face d’un monde qui explose. Un grand texte qui sera mis en scène par Marie-Josée Bastien. Du 6 au 31 mars 2018.

Amadeus de Peter Shaffer

Amadeus demeure une pièce forte en émotion, drôle, cruelle, haletante, qui parle d’indulgence, de jalousie, et nous montre à quel point l’être humain est capable du meilleur comme du pire. Une grande fête orchestrée par le metteur en scène Alexandre Fecteau qui fera du texte de Peter Shaffer, dans une traduction de Pol Quentin, une expérience multidisciplinaire juste et sensorielle. En coproduction avec les Violons du Roy. Du 24 avril au 19 mai 2018.

Communiqué de presse | Trident

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *