Nouvelles

La programmation du 18e Carrefour international de théâtre est dévoilée

Natalia Kabanow

Du 25 mai au 10 juin 2017, un rendez-vous théâtral qui saura nourrir l’imaginaire. Le festival sera l’occasion de découvrir 11 spectacles d’ici et d’ailleurs, de déambuler dans la ville de Québec pour découvrir la nouvelle mouture du spectacle Où tu vas quand tu dors en marchant…?, de participer à une foule d’activités satellites (tables rondes, lectures, projections, répétitions) et de prendre part à la création en assistant à une ou plusieurs des 13 présentations prévues dans le cadre des Chantiers / constructions artistiques. Le théâtre prendra Québec d’assaut du 25 mai au 10 juin 2017.

Aline Macedo

Et si elles y allaient, à Moscou ?

(RIO DE JANEIRO)
 DE CHRISTIANE JATAHY, D’APRÈS LES TROIS SŒURS DE TCHEKHOV. 
Un formidable programme double mariant théâtre et cinéma. Une soirée de fête avec Les Trois Sœurs de Tchekhov, transposées dans le Brésil d’aujourd’hui et galvanisées par trois actrices flamboyantes et généreuses qui brûlent les planches et crèvent l’écran. Les 26, 27, 28 mai, Caserne Dalhousie. 
En portugais, surtitré en français, et en français.

Des arbres à abattre

(WROCLAW) 
DE KRYSTIAN LUPA, D’APRÈS UN TEXTE DE THOMAS BERNHARD. PRODUCTION TEATR POLSKI. Un chef-d’œuvre absolu, une fresque magistrale, cinglante et férocement drôle, orchestrée par le grand metteur en scène polonais Krystian Lupa, d’après un récit de l’auteur viennois Thomas Bernhard, et incarnée par des acteurs stupéfiants de vérité. PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE. 
Le 28 mai, Grand Théâtre de Québec, salle Louis-Fréchette. 
En polonais, surtitré en français. 
Spectacle présenté en collaboration avec le Festival TransAmériques (FTA) et avec le soutien de l’Adam Mickiewicz Institute.

Projet BBQ

(QUÉBEC)
 DE JOËLLE BOND, STEVE GAGNON, ISABELLE HUBERT, ANNE-MARIE OLIVIER ET ÉRIKA SOUCY
. MISE EN SCÈNE CLAUDE BRETON-POTVIN. PRODUCTION COLLECTIF BEDROC
. Un parcours convivial en cinq étapes qui associe dégustations culinaires et théâtrales. Cinq courtes pièces inédites explorant notre rapport à la nourriture, écrites par cinq auteurs de Québec et servies par une impressionnante brochette de 21 interprètes. 
Les 29 et 30 mai et les 5 et 6 juin. 
Point de rendez-vous : Entrée de la bibliothèque Gabrielle-Roy (350, rue Saint-Joseph Est).

We Love Arabs

(TEL AVIV) 
DE HILLEL KOGAN. PRODUCTION DRÔLES DE DAMES. 
Une rencontre improbable entre un danseur arabe et un chorégraphe israélien issu de la Batsheva Dance Company. Un plaidoyer enlevant, redoutablement drôle et profondément émouvant, en faveur de la réconciliation et de la coexistence. PREMIÈRE NORD-AMÉRICAINE. 
En français. 
Les 30 et 31 mai, Théâtre de la Bordée.

Caroline Laberge

La fureur de ce que je pense

(MONTRÉAL) 
ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE MARIE BRASSARD. TEXTES (COLLAGE) NELLY ARCAN
. PRODUCTION INFRAROUGE. 
Une œuvre chorale sublime et bouleversante sur une partition littéraire de la sulfureuse auteure Nelly Arcan, livrée par des actrices incandescentes. Un kaléidoscope somptueux d’après les univers évoqués par cette écriture puissante et singulière. Le 31 mai, Grand Théâtre de Québec, salle Louis-Fréchette.

Murmures des murs

(PARIS) 
DE VICTORIA THIERRÉE-CHAPLIN. AVEC AURELIE THIERRÉE. 
Un univers envoûtant, féérique et loufoque, né de l’imagination de la créatrice Victoria Thierrée-Chaplin et déployé sur scène par sa fille Aurélia, à la fois actrice, acrobate, danseuse, marionnettiste et prestidigitatrice, d’une grâce et d’un charme irrésistibles. Les 2, 3 et 4 juin, Théâtre de la Bordée. Tous publics à partir de 8 ans.

Marc-Étienne Mongrain

Table rase

(MONTRÉAL) 
MISE EN SCÈNE BRIGITTE POUPART. PRODUCTION TRANSTHÉÂTRE. 
Une soirée débridée entre amies, qui se confient leurs secrets les plus intimes avec une totale impudeur et dans un langage extrêmement cru. Un spectacle tantôt hilarant, tantôt bouleversant, joué par des comédiennes d’un naturel ahurissant. Les 2, 3 et 4 juin, Théâtre Périscope. 
Le langage et/ou le propos de ce spectacle pourraient ne pas convenir à certains spectateurs.

Nous voilà rendus

(GATINEAU)
 MISE EN SCÈNE ANNE-MARIE OUELLET. PRODUCTION L’EAU DU BAIN
. Un émouvant poème visuel et sonore, qui donne la parole à des personnes âgées. Une ode lumineuse à la mémoire et à l’oubli, aux souvenirs et aux absences, à la perte, à la fragilité, au vieillissement et à la mort qui nous attendent tous. Les 3, 4 et 5 juin, Caserne Dalhousie.

Simon Gosselin

Un faible degré d’originalité

(LILLE) 
DE ET AVEC ANTOINE DEFONT. 
Une excursion désopilante à travers l’histoire rocambolesque du droit d’auteur, guidée par un des créateurs du génial Germinal présenté au Carrefour en 2014. Une conférence-spectacle, truffée d’anecdotes et de digressions, qui pose la question de la propriété intellectuelle à l’ère du numérique. Les 7, 8, 9 juin, Théâtre Périscope. 
Présenté grâce à la collaboration du Consulat général de France à Québec.

Le déclin de l’empire américain

(MONTRÉAL)
 D’APRÈS LE SCÉNARIO DE DENYS ARCAND. ADAPTATION PATRICE DUBOIS ET ALAIN FARAH. 
MISE EN SCÈNE PATRICE DUBOIS. 
Une brillante adaptation contemporaine du scénario de Denys Arcand, qui en conserve la dynamique et les personnages mais les resitue en ce début de XXIe siècle. Une distribution éblouissante, une mise en scène épurée et d’une très grande beauté picturale. Les 8, 9 et 10 juin, au Théâtre de la Bordée.

Robert Dewey

Foreign Radical

(VANCOUVER)
 PRODUCTION THEATRE CONSPIRACY
. Un jeu théâtral participatif conçu pour une trentaine de spectateurs. Une performance ludique et pertinente, qui questionne nos perceptions des diverses mesures de sécurité mises en place pour nous protéger ainsi que leur impact sur notre liberté et notre vie privée. Les 9 et 10 juin, Méduse, studio d’Essai Spectacle participatif en anglais non surtitré.

Où tu vas quand tu dors en marchant…?

DE MARIE-JOSÉE BASTIEN, CHRISTIAN LAPOINTE, ÉLÈNE PEARSON, SOPHIE THIBEAULT ET MAXIME ROBIN, GIORGIA VOLPE. SOUS LA COORDINATION ARTISTIQUE D’ALEXANDRE FECTEAU. 
Où tu vas quand tu dors en marchant…? poursuivra, en 2017 et 2018, son exploration de la Haute-Ville en passant du Vieux-Québec, où il a été présenté en 2015 et 2016 (Parc de l’Artillerie), à la colline Parlementaire. Les jeudis, vendredis et samedis, du 25 mai au 10 juin, entre 21 h et 23 h en continu.

Communiqué de presse | Carrefour

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *