Nouvelles

Six projets d’envergure en danse

Robin Pineda Gould

C’est aujourd’hui, à l’occasion du Mardi Culturel TD à l’Arsenal art contemporain, qu’étaient dévoilés les six projets de Montréal retenus en danse par le Conseil des arts du Canada parmi les 200 projets présentés dans le cadre de Nouveau chapitre, un programme spécial et ponctuel créé à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

Animée par Fabienne Cabado, médiatrice culturelle et directrice générale du Regroupement québécois de la danse, la soirée a permis de découvrir les projets des compagnies et organismes de Montréal qui bénéficieront de l’appui du programme Nouveau chapitre: Dana Gingras, Mayday, Montréal Danse, Van Grimde Corps Secrets, Rhodnie Désir et Danse Danse.

Eve 2050

Van Grimde Corps Secrets nous propulse dans un futur où corps et identités sont en perpétuelle mutation. Cette œuvre interactive se décline en trois volets: une webserie, une installation numérique interactive et une pièce scénique. En combinant danse et arts numériques, Eve 2050 invite à une réflexion artistique, esthétique et éthique sur le devenir de l’être humain et du corps à l’ère du numérique, des avancées biomédicales et de l’intelligence artificielle.

Bow’t Trail

Rhodnie Désir propose une expérience internationale, chorégraphique, documentaire et interactive qui raconte comment les cultures et les rythmiques africaines se sont déployées dans les Amériques. La somme donnera lieu à un webdocumentaire ainsi qu’à un spectacle rétrospectif dès 2019. Initié en 2016 par la chorégraphe Rhodnie Désir, le projet s’est amorcé en Martinique, au Brésil, à Haïti et est présentement au Canada.

Ground et Rebo(u)nd

Il s’agit d’un diptyque de la chorégraphe Caroline Laurin-Beaucage, deux créations en cours portées par Montréal Danse, Lorganisme et Hub Studio. Ground explore les contraintes de gravité, de rebond et de coordination. Parcourant les mêmes thèmes, Rebo(u)nd est une œuvre multimédia conçue pour être projetée en mapping sur les surfaces urbaines.

Danse mutante

Mélanie Demers (Mayday) crée un duo interprété par Francis Ducharme et Riley Sims, voué à connaître de multiples mutations en passant par les mains et les esprits de trois autres chorégraphes féminines dispersées sur trois continents. Au retour de la migration, un évènement-
marathon se prépare à Montréal pour présenter toutes les déclinaisons de l’œuvre.

Création/Destruction

Un événement multimédia réunissant douze danseurs accompagnés de musiciens sur scène. Sur une musique originale, l’œuvre de Dana Gingras (Animals of Distinction) explore les thèmes de création et de destruction ainsi que les formes positives de créativité et d’engagement de l’humain aujourd’hui, à ce moment précaire de transformation de la planète.

Grandes Dames

Danse Danse offre une plateforme internationale à la chorégraphe Virginie Brunelle, qui se rendra en Allemagne pour créer une pièce de 20 minutes pour la compagnie Theaterhaus Stuttgart/Gauthier Dance dirigée par Éric Gauthier, Canadien d’origine. Le spectacle Grandes Dames sera présenté en 2018 dans le cadre d’une tournée canadienne et internationale. Le processus créatif sera documenté et disponible au public via la nouvelle plateforme web Créateur en Mouvementdu studio au spectacle.

Ces six projets sont ceux retenus dans la discipline danse à Montréal à travers 200 projets exceptionnels soutenus par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada. Avec cet investissement de 35 M$, le Conseil des arts appuie la création et le partage des arts au cœur de nos vies et dans l’ensemble du Canada.

Sur la photo (de gauche à droite): Jérôme Delapierre, Sophie Breton, Mélanie Demers, Francis Ducharme, Thom Gossage, Kathy Casey, Caroline Laurin-Beaucage, Thomas Payette, Isabelle Van Grimde, Caroline Lussier, Caroline Ohrt, Virginie Brunelle et Pierre Des Marais.

Communiqué de presse | Danse Danse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *