Nouvelles

Le Québec au Festival Art et Déchirure à Rouen

Les compagnies de spectacles Joe Jack et John et les Productions des pieds des mains présenteront leurs oeuvres en France au Festival Art et Déchirure à Rouen du 8 au 18 novembre 2017. Ces deux compagnies sont des pionnières au Québec dans l’intégration professionnelle d’artistes ayant un handicap intellectuel sur scène. Leur réussite sera célébrée en France dans un festival d’envergure internationale, très important pour la communauté des artistes handicapés.

C’est l’un des rares festivals dont la programmation intègre des oeuvres issues de démarches singulières, qui soulève des thématiques reliées aux handicaps ou dont les projets intègrent des artistes hors-norme. Cette année, le Festival a décidé de faire un focus sur le Québec mettant en lumière l’avant-gardisme québécois en matière d’intégration d’artistes ayant une déficience intellectuelle dans les créations professionnelles.

Catherine Morin

Eurêka!

C’est la deuxième fois que les Productions des pieds des mains sont invités au Festival Art et Déchirure. Ils s’y sont rendus en 2012 pour présenter Pharmakon, un spectacle de danse-théâtre. Cette année ils présenteront Eurêka!, un court-métrage dansé coréalisé par David Ricard et Menka Nagrani. Dans Eurêka!, une société de trisomique a élu domicile sur les ruines d’une ancienne foire foraine. Ils trouvent une poupée automate (incarné par l’actrice Marilyn Castonguay, seule actrice du film qui n’a pas de handicap apparent). Ils la manipulent et la dressent pour en faire un numéro de cirque. Cette création met en valeur l’esthétique singulière des artistes trisomique et renverse les rapports de force et de pouvoir. Avec Carl Hennebert, Jean-François Hupé, Geneviève Morin-Dupont, Marylin Castonguay et 20 autres figurants ayant la trisomie 21.

 

Frédérique Ménard-Aubin

Abîmés

Pour sa part, la compagnie Joe Jack et John présente à la Chapelle Saint-Louis les 13 et 14 novembre 2017, Abîmés, quatre courtes pièces de Samuel Beckett, dans une mise en scène de Catherine Bourgeois. Un véritable bijou esthétique et pictural au travers duquel les personnages devront faire face à la finalité de leur existence. Le spectacle connait un beau succès depuis sa création à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier en octobre 2016 et sera également présenté au Théâtre le Passage de Fécamp (France) le 9 novembre prochain avant de s’arrêter au Festival Art et Déchirure. Avec Marc Béland, Guillermina Kerwin, Gabrielle Marion-Rivard et Michael Nimbley.

Communiqué de presse | Joe Jack et John et Des pieds des mains

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *