Nouvelles

Cabaret neiges noires

Cabaret neiges noires, pièce phare du théâtre québécois signée Dominic Champagne, Jean-Frédéric Messier, Pascale Rafie et Jean-François Caron, fête ses 25 ans en 2017. Reflet d’une génération en quête de sens, ce cabaret délirant nous emmène, sur fond de musique et de chants, aux confins de la folie et de la nature profonde de l’humain, tout en dressant un portrait critique de la société québécoise. Nous sommes bien fiers d’ajouter ce titre marquant à notre collection «Répliques»!

La pièce met en scène des personnages éclatés: un Wajdi Mouawad perdu, une Prêtresse bavarde, Claude Jutra, des Joyeux Troubadours qui chantent, un JeanJean qui interrompt le spectacle… Il y est question de rêves déchus, de projets abandonnés, d’amour impossible, de fatalité, de religion; bref, de ces questions intemporelles qui témoignent du désenchantement d’une jeunesse pour qui le rêve américain n’était que pur mirage.

Souvent comparée à l’Osstidcho, la pièce Cabaret neiges noires fait, elle aussi, partie du patrimoine québécois. Écrit par quatre auteurs, avec ironie et poésie, ce texte, qui rassemble une quarantaine de courtes scènes, dépasse l’entendement! Il choque, libère et apporte même une légère lueur d’espoir, malgré son actualité mordante. 25 ans plus tard, ce texte est toujours aussi pertinent et poignant. À défaut de l’avoir vu à l’époque, il est maintenant possible de le lire!

«J’ai reçu Cabaret neiges noires comme un polaroïd étincelant de ce qu’on a été, de ce qu’on est et de ce qu’on voudrait tellement devenir. En tant que Québécois, en tant que francophones d’Amérique. Je l’ai vécu comme un grand show rock. Un énorme fuck you en forme de party. Une fable fabuleuse qui se sert de l’imaginaire comme arme ultime contre le désespoir. Le cri d’une génération qui refuse à tout prix d’être désenchantée.» Préface de Catherine Pogonat.

La sortie du livre sera accompagnée d’un lancement pour célébrer le 25e anniversaire du spectacle le lundi 11 décembre dès 17h au Petit Extra (1690 rue Ontario Est à Montréal).

Communiqué de presse | Somme toute

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *