Nouvelles

Martine Époque n’est plus

La professeure et chorégraphe Martine Époque, pionnière de la danse au Québec, née en France le 30 avril 1942, est décédée le 18 janvier dernier.

Sur le site Internet du Département de danse de l’UQAM, on peut lire: Martine Époque a fait des études en danse au Conservatoire d’art dramatique, musique et danse de Toulon (1954-1957) puis à la Schola Cantorum de Paris (1962-65). À l’invitation du Département d’éducation physique de l’Université de Montréal, elle vient au Québec en juin 1967 pour créer une mineure en danse et rythmique dans son programme de baccalauréat. Elle y enseigne de 1967 à 1974, puis s’en retire pour se consacrer entièrement à la chorégraphie et à la direction artistique de sa compagnie de danse, le célèbre Groupe Nouvelle Aire, d’où sont issus nombre d’interprètes et chorégraphes québécois qui rayonnent depuis les années 1980 sur la scène chorégraphique nationale et internationale.

En 1980, elle entre comme professeure au Regroupement théâtre et danse de l’UQAM. Elle y poursuit son œuvre chorégraphique et y consolide la place de la danse, notamment par la fondation du Département de danse qu’elle dirigera pendant plus de dix ans et l’initiation de son programme de maîtrise (1985). Elle est l’instigatrice de la transformation (1987-91) du Pavillon Latourelle en un lieu consacré à la danse qui abrite les locaux et installations d’enseignement, de recherche et de création et de diffusion du Département de danse et de l’Agora de la danse. On lui doit enfin la création de la Passerelle 840, laboratoire-galerie de recherche-création libre pour les étudiants en danse (1998).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *