Normal Desires Danse-Cité
Nouvelles

La programmation culturelle du CCOV

Omer Yukseker

Inspiré par les rencontres inattendues, les mariages atypiques, le décloisonnement des frontières artistiques, Andrew Tay, commissaire du Centre de Création O Vertigo, utilise l’espace du CCOV comme un lieu de recherche et de réflexion sur la danse, non hiérarchisés et ouverts aux expressions artistiques diverses. Pour illustrer sa vision, voici quelques temps forts de sa programmation printemps-hiver 2018.

Les collisions performatives

Les collisions 2018 seront encore une formidable occasion pour le public d’être les témoins privilégiés de rencontres inédites entre des artistes invités à se rencontrer, explorer et collaborer durant un 5 à 7. Pendant ces deux heures d’exploration artistique, le public est libre d’aller et venir à sa guise. Les jeudis 5, 19 avril et 10 mai, de 17h à 19h. Entrée libre sur réservation. Jeudi 5 avril: artistes à confirmer. Jeudi 19 avril: avec Waackeisha (Leah Mcfly) / Waacking, Hip-Hop + Alexis O’Hara / Drag king, improvisation électronique. Jeudi 10 mai: avec Myriam Allard / Interprète de flamenco + Clea Minacker / metteuse en scène, interprète et conceptrice.

Le switch

Le switch, nouveau projet interurbain, offre à un artiste basé à Toronto une résidence d’une semaine à Montréal et à un artiste montréalais une résidence de la même période à Toronto. À l’origine de cet échange artistique: Dancemakers Centre for Creation (Toronto) et le Centre de Création O Vertigo (Montréal). L’objectif de cette initiative est de créer des liens plus forts entre deux communautés de danse, et de donner l’opportunité aux artistes qui n’ont pas encore de réseaux dans la ville concernée. Aujourd’hui nous sommes heureux d’annoncer que jes sachse de Toronto sera dans notre studio du 9 au 15 avril, tandis qu’Anouk Theriault de Montréal ira à Dancemakers du 19 au 25 mars.

Les auteurs en résidence

Conçu pour répondre au manque d’auteurs critiques spécialisés en danse, ce projet invite 4 critiques reconnus de leurs pairs (2 anglophones et de 2 francophones) à devenir écrivains en résidence au CCOV. Durant les prochains mois, les écrivains seront accueillis au CCOV et libres de développer une réflexion sur l’état de la danse en s’inspirant de la programmation du lieu. En plus d’être un centre de création pour les chorégraphes et les interprètes, le CCOV deviendra, le temps de ce projet, un laboratoire d’observation, un théâtre exploratoire qui permettra de développer une réflexion autour de la danse actuelle. Les articles, le discours théorique et la pensée critique qui naîtra de cette résidence seront ensuite partagés avec la communauté. Résidence ouverte de janvier 2018 à janvier 2019. Les auteurs en résidence: Tawny Andersen, Véronique Hudon, Jessie Mill et James Oscar.

Le tête-à-tête intergénérationnel

Ces dernières années, plusieurs institutions, dont le Centre de Création O Vertigo, se sont penchées sur les questions d’héritage et de succession. Croyant fortement qu’il devient impératif de créer des liens artistiques entre les générations, Andrew Tay a imaginé le Tête-à-tête intergénérationnel, une activité invitant huit artistes de générations et de pratiques diverses à partager, leurs pratiques, leurs visions, leurs expériences. Durant cette semaine de résidence intensive, il n’y aura jamais de mentors désignés par l’âge ou l’expérience. Cette résidence sera l’occasion pour les participants d’échanger sans respecter de modèle hiérarchique précis; tous devront collaborer et accepter d’apprendre de chacun. Du 23 au 27 avril 2018, durant la Semaine de la danse. Les participants: Ivanie Aubin-Malo, Martin Bélanger, Ginelle Chagnon, Peter James, Maria Kefirova, Axelle Munezero, Sébastien Provencher et Maxime Segalowitz.

Communiqué de presse | CCOV

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *