Nouvelles

Festival international du film sur l’art

Le Festival international du film sur l’art (FIFA) se déroulera à Montréal du 8 au 18 mars et à Québec du 14 au 18 mars. Coup d’œil sur les quelques films qui abordent les arts de la scène (opéra, théâtre et danse).

Les Enchanteurs

Qu’est-ce qu’une maison d’opéra? Qui y travaille et comment? Quels sont les liens de l’une des plus grandes maisons d’opéra belges avec la société et les publics? Filmé au fil de deux saisons lyriques, en un temps troublé où la culture ne semble plus une priorité pour l’Europe, ce documentaire nous amène sur scène et dans les coulisses de la Monnaie de Bruxelles. Au cœur de l’orchestre et dans les salles d’essayage des costumes en passant par l’atelier de peinture, faites connaissance avec 400 personnes, visibles ou invisibles, qui œuvrent à faire du rêve, une réalité, soir après soir. Écrit et réalisé par Frédéric Laffont, Les Enchanteurs s’est vu décerner une Étoile de la Société des auteurs en France (SCAM) en 2017.

Mlle Zallinger

Soir de spectacle. Sur scène, Denis Lavant interprète l’épouvantable Herrenstein dans Élisabeth II, une pièce de Thomas Bernhard. Mais dans les coulisses, Delphine Bibet, dans le rôle de Mademoiselle Zallinger, tient le premier rôle pour la caméra. Loin des projecteurs, invisible pour les spectateurs, le travail de la comédienne est mis à jour et à nu par le miracle du cinéma.

Bhairava

Dans cette pièce, portée par une partition musicale riche et puissante, la danseuse et chorégraphe Shantala Shivalingappa utilise sa maîtrise technique et le raffinement de son expressivité pour incarner la présence et les qualités de Bhairava, divinité hindoue.

Dansen i Os

Six adolescents de l’École du ballet royal danois et leur professeur, Ann Crosset, voyagent du Danemark à la Chine pour initier un groupe de jeunes danseurs de l’Académie de danse de Pékin à leur pédagogie peu conventionnelle. Cette technique demande aux danseurs de résoudre des problèmes créatifs comme point de départ de leur croissance artistique personnelle. Ce court métrage brosse un portrait de cette façon unique de former des artistes accomplis et performants. Avec sensibilité et intériorité, ce film nous montre un processus créatif découlant de la vision d’un professeur inspirant, de l’héritage du chorégraphe August Bournonville et des objectifs personnels de chaque danseur.

Maurice Béjart, l’âme de la danse

À travers un décryptage des ballets les plus emblématiques de Maurice Béjart, tels Symphonie pour un homme seul et Le Sacre du printemps, ce film documentaire, truffé d’archives inédites et de propos actuels, tente d’examiner au plus près le processus de création du chorégraphe le plus marquant du 20e siècle. Avec à son actif plus de 300 ballets, Béjart travaille avec des milliers de danseurs et donne à voir ses créations à des millions de personnes à travers le monde. Portrait d’un homme dans toute sa complexité et sa volonté d’aller toujours plus loin dans l’exploration de l’art chorégraphique, et qui a su laisser une empreinte indélébile dans le monde de la danse.

Pilgrimage

Neuf danseurs et chanteurs voyagent à travers les terres agricoles, les chemins desséchés et les champs éclairés au clair de lune pour trouver refuge dans un lieu de culte abandonné. Un film touchant et lumineux, rythmé par des chants turcs, déjà couronné de deux prix internationaux.

Communiqué de presse | FIFA

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *