Nouvelles

La première internationale de narration

Somme toute s’est donné comme mandat de rendre disponible l’œuvre théâtrale de Michel Garneau. C’est une joie et un honneur pour nous de se lancer dans la publication de l’œuvre de ce grand auteur. Après avoir fait paraître sa traduction de Macbeth en janvier, nous lançons maintenant La première internationale de narration, texte publié pour la première fois. Restez alertes, Les guerriers suivront en mai.

Fable satirique inédite sur les rapports entre la violence, la parole et l’art, La première internationale de narration met en scène un concours littéraire international qui se tient sur le mont Sinaï, dans un salon de verre lumineux. Diffusée en direct à la télévision, la compétition oppose les représentants des différents modes de narration (roman, poésie, chanson, etc.). Chacun y revendique son mode d’expression par des plaidoyers où sont questionnés le rôle des artistes, les jeux de pouvoir, les relations hommes-femmes, l’obsession de l’argent et le sens de la violence. Un jury composé de Prix Nobel de littérature est chargé de noter les œuvres, mais les participants n’ont pas le temps de terminer leurs exposés, puisqu’interrompus par l’arrivée de terroristes.

Puissante critique d’une société à la «culture agonique» dominée par la consommation, La première internationale de narration aborde avec humour, lyrisme et passion le rôle essentiel du langage, du désir et de l’engagement dans un monde déchiré par des forces brutales.

Communiqué de presse | Somme toute

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *