Nouvelles

Hurlevents

Julie Artacho

Vient de paraître chez Leméac: Hurlevents de Fanny Britt.

Soir de tempête. Le vent souffle violemment. Émilie, victime d’une trahison qui la consume tout entière, organise un souper avec ses colocs, Édouard et Isa, avant de partir le lendemain pour un an. Ceux-ci invitent Marie-Hélène, leur professeure de littérature, qu’Édouard aime en secret. Isa est pour sa part éprise d’un autre professeur, que Marie-Hélène vient de dénoncer comme étant prédateur… Surgissent enfin Catherine, la sœur d’Émilie, et son amoureux, Sam Falaise: venus en urgence du Bas-Saint-Laurent jusqu’à Montréal, ils sont visiblement en crise. Entre coups de gueule, pertes d’idéaux, éclats de tendresse et professions de foi, la soirée conjugue amertume et absolu, tandis que les échos des Hauts de Hurlevent s’insinuent peu à peu jusqu’au cœur des personnages.

Très librement inspirée par l’œuvre d’Emily Brontë, Fanny Britt pose un regard réflexif sur la passion et le désarroi, un regard où la maturité incertaine des uns et la jeunesse extralucide des autres sont également réduites au silence devant l’ouragan des émotions. À travers les ombres tourmentées de l’ère victorienne s’agitent des millénariaux aux prises avec des enjeux brûlants: agression, éthique, féminisme, harcèlement, justice, liberté, pardon, vengeance… Très loquaces lorsqu’il s’agit d’analyser la langue qu’ils parlent, ils s’étranglent devant le romantisme qui les foudroie. Faite de ce mélange de délicatesse respectueuse et de férocité redoutable typique de l’auteure, voici une œuvre légère et tragique, où le réalisme, l’humour et l’onirisme se fondent dans la même douceur déchirante.

La pièce a été créée le 31 janvier 2018 au Théâtre Denise-Pelletier, dans une mise en scène de Claude Poissant.

Communiqué de presse | Leméac

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *