Nouvelles

La saison 2018-2019 du TNM

Jean-François Gratton

«La saison 2018-2019 a été pensée afin de vous offrir des textes porteurs de repères, déclare Lorraine Pintal. J’espère qu’ils nous guideront dans cette quête identitaire nécessitant l’engagement collectif par une prise de parole artistique affirmée.»

Candide ou l’Optimisme

L’auteur Pierre Yves Lemieux, qui connaît si bien son Voltaire, a adapté pour la scène le plus pétaradant de ses contes philosophiques, s’inspirant de la méthode de travail de l’écrivain qui, dans son château de Ferney, aimait mettre à l’épreuve ses écrits en les jouant comme au théâtre! L’étourdissant Emmanuel Schwartz fait de nouveau équipe avec sa complice de toujours, la metteure en scène Alice Ronfard, pour jouer ce Voltaire qui entraîne Benoît Drouin-Germain, Patrice Coquereau, Valérie Blais et Larissa Corriveau en Candide, Pangloss, Madame Denis et Cunégonde ainsi que des douzaines d’autres personnages.

Bilan

Prise dans son ensemble, l’œuvre de Marcel Dubé constitue une formidable chronique du Québec traditionnel se transformant en une société assoiffée de modernité. Créée à l’aube de la Révolution tranquille, Bilan en est la pièce charnière. Pour porter un regard contemporain sur ces personnages, Lorraine Pintal a choisi un metteur en scène sensible et brillant, à l’impressionnante feuille de route internationale: Benoît Vermeulen. Guy Jodoin et Sylvie Léonard jouent le couple rageur que William et Margot sont devenus, face à la nouvelle génération des années soixante.

Coriolan

Par-delà les siècles, les géants du théâtre se reconnaissent et, infailliblement, dialoguent. Robert Lepage, depuis ses débuts, ne cesse de revenir à Shakespeare, auquel il a consacré plus d’une quinzaine de mises en scène. Avec son regard résolument contemporain, il s’attaque pour la troisième fois à l’histoire de l’inflexible Marcius, que ses légionnaires avaient surnommé Coriolan pour avoir conquis à lui seul la ville ennemie de Corioles. La célèbre traduction de Michel Garneau, âpre, directe, insuffle une énergie foudroyante au verbe shakespearien dont s’emparera Alexandre Goyette, entre autres entouré d’Anne-Marie Cadieux et de Rémy Girard.

Le mystère Carmen

Passionné de musique et d’opéra, Eric-Emmanuel Schmitt partage la scène avec l’envoûtante soprano Marie-Josée Lord, un ténor et un pianiste, tous guidés par Lorraine Pintal pour nous entraîner à la rencontre d’un génie sublime et précoce, Georges Bizet, qui n’a trouvé sa voie qu’à l’âge de 36 ans avec la création de Carmen: or, un infarctus le foudroie trois mois après la première. Ensemble, ils retracent le trajet bouleversant de ce génie musical qui disparaît trop tôt pour réaliser qu’il a révolutionné l’opéra et, surtout, qu’il venait de créer un nouveau mythe féminin.

Britannicus

Voici la plus enlevante des tragédies de Racine par la fascination qu’exerce son personnage principal, Néron, encore jeune, mais déjà imprévisible, déjà inquiétant, déjà monstrueux. Pour orchestrer cette symphonie de la terreur, Lorraine Pintal invite à faire son entrée au TNM Florent Siaud, jeune metteur en scène déjà reconnu à savoir donner éclat et force aux textes les plus denses. Sylvie Drapeau et Francis Ducharme, en Agrippine et Néron, joueront un des plus puissants affrontements de la dramaturgie classique, alors qu’Éric Robidoux et Evelyne Rompré seront les émouvants Britannicus et Junie.

La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé

Parmi les grandes créations des dernières années au TNM, les œuvres nouvelles de Michel Marc Bouchard mises en scène par Serge Denoncourt brillent d’un éclat unique, durable. Ce tandem artistique de haut niveau nous revient avec une œuvre appartenant à la veine plus intimiste de l’auteur, ces pièces à la mécanique implacable où il démêle avec une redoutable minutie les nœuds complexes qui se forment lorsque les préjugés sociaux s’enchevêtrent aux rancœurs familiales. Autour de Julie Le Breton, Serge Denoncourt a rassemblé une imposante distribution: Magalie Lépine-Blondeau, Éric Bruneau, Patrick Hivon, Kim Despatis et Mathieu Richard.

Communiqué de presse | TNM

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *