Nouvelles

La programmation du Carrefour est dévoilée

C’est aujourd’hui que le Carrefour international de théâtre dévoilait l’ensemble de sa programmation 2018. Le festival sera l’occasion de découvrir 10 spectacles d’ici et d’ailleurs, de déambuler dans la ville de Québec avec le spectacle Où tu vas quand tu dors en marchant…?, de participer à une foule d’activités satellites (tables rondes, lecture projection) et de prendre part à la création en assistant à un ou plusieurs des 15 chantiers/constructions artistiques. Le théâtre prendra Québec d’assaut du 22 mai au 8 juin 2018.

Halfbreadtechnique (Fribourg) de Martin Schick. Un essai brillant, candide et férocement drôle qui nous invite à réfléchir sur le don et qui met à l’épreuve l’acte de partager. Performance. Les 22 et 23 mai, La Bordée. En français.

Dans la solitude des champs de coton (Montréal) de Brigitte Haentjens, d’après un texte de Bernard-Marie Koltès. Production Sibyllines. Hugues Frenette, Sébastien Ricard, Brigitte Haentjens: un trio d’enfer pour embraser la partition de Koltès et nous livrer une joute verbale et physique éblouissante. Un diamant noir. Les 24, 25, 26 et 27 mai, Caserne Dalhousie.

Réversible (Montréal) des 7 doigts de la main. Mise en scène Gypsy Snider. Dans un fin métissage de cirque, de danse et de théâtre, les 7 doigts de la main explorent la petite histoire de leurs aïeuls et l’héritage laissé par ces hommes et ces femmes qui leur ont tracé la voie. Un retour très attendu au Carrefour après un passage en 2012. Cirque. Les 25, 26 et 27 mai, La Bordée.

Nombre (Québec) de Krystel Descary, Claudiane Ruelland et Alexandrine Warren. Production Collectif Alphacharliekilou ne expérience théâtrale participative sous la forme d’un jeu collectif, convivial et passionnant, qui transforme les règles de la représentation. Création, théâtre participatif. Les 28 et 29 mai et les 4 et 5 juin, Maison pour la danse.

La Nuit des taupes (Nanterre) de Philippe Quesne. Production Nanterre-Amandiers, Centre dramatique national. Une bande d’irrésistibles taupes géantes fait irruption sur scène pour nous offrir une tranche de vie désopilante et un mémorable concert rock. Théâtre et musique. Les 30 et 31 mai, Grand Théâtre de Québec, salle Octave-Crémazie. Présentation avec le soutien de l’Institut français et du Service de coopération et d’action culturelle du Consulat général de France à Québec.

Oblivion (Gent) de Sarah Vanhee. Production Campo. Après avoir conservé et archivé ses ordures pendant un an, la performeuse les déballe et les déploie sous nos yeux. Une critique à la fois tendre et radicale de la surconsommation. Performance. Les 31 mai et 1er juin, Caserne Dalhousie. En anglais surtitré en français.

Hamlet_director’s cut (Montréal) d’après le texte de William Shakespeare. Production Terre des Hommes. Mise en scène et adaptation Marc Beaupré et François Blouin. Une performance magistrale de Marc Beaupré, doublée d’une technologie vidéo fascinante: Shakespeare pour les nuls… autant que pour les spécialistes. Théâtre et vidéo. Les 1er, 2 et 3 juin, La Bordée.

Non Finito (Montréal) d’Anne-Marie Guilmaine et Claudine Robillard. Production Système Kangourou. Une balade à travers les projets jamais réalisés de l’auteure et de ses complices, qui deviennent les miroirs des nôtres. Un hommage ludique et sensible à l’inachevé. Performance. Les 5, 6 et 7 juin, Caserne Dalhousie. En français.

Cold Blood (Namur) de Michèle Anne De Mey, Jaco Van Dormael et le Collectif Kiss & Cry. La caméra inventive de Jaco Van Dormael et les mains virtuoses de Michèle Anne De Mey; un tourbillon de poésie et de beauté. Danse, théâtre et vidéo. Les 6, 7 et 8 juin, Grand Théâtre de Québec, salle Octave-Crémazie. En français.

Le Wild West Show de Gabriel Dumont (Montréal, Ottawa, Saskatoon et Winnipeg). Direction artistique Jean Marc Dalpé, Alexis Martin, Yvette Nolan et Mani Soleymanlou. Mise en scène Mani Soleymanlou. L’histoire de la révolte des Métis dans l’Ouest canadien au 19e siècle, racontée à la manière des spectacles de variétés de Buffalo Bill. Les 7 et 8 juin, La Bordée. En français avec des passages en anglais, métchif, cri, algonquin et lakota.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? de Marie-Josée Bastien, Christian Lapointe, Élène Pearson, Sophie Thibeault, Maxime Robin et Giorgia Volpe. Coordination artistique Alexandre Fecteau. Du 24 mai au 3 juin. Spectacle présenté sur la colline Parlementaire, beau temps, mauvais temps et en continu. Événement gratuit présenté par la Ville de Québec. Merci à la Société québécoise des infrastructures (SQI) et à la Commission de la Capitale-Nationale pour leur précieuse collaboration.

Communiqué de presse | Carrefour international de théâtre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *