Nouvelles

Le déclin de l’empire américain de retour à Montréal

Après 30 représentations à guichet fermé et une tournée remarquée dans toutes les régions du Québec, Le déclin de l’empire américain, d’après le scénario de Denys Arcand, une production du Théâtre PÀP, est de retour à l’Espace Go pour 13 représentations supplémentaires exceptionnelles du 12 au 27 octobre 2018.

Trente ans après la fulgurante apparition de l’œuvre sur les écrans, le PÀP l’investit de ses couleurs dramaturgiques. Alain Farah, écrivain et professeur à l’Université McGill, fait le saut dans l’univers du théâtre accompagné par Patrice Dubois, le directeur artistique de la compagnie. Ensemble, ils adaptent la partition originale pour la scène. Ils appellent à la barre les quarantenaires d’aujourd’hui et s’interrogent sur l’héritage qui leur a été laissé par leurs parents, issus de la génération des baby-boomers. Pour cette ultime reprise du spectacle, nous avons le plaisir d’accueillir Anne Casabonne et Rose-Maïté Erkoreka, qui se joignent à Dany Boudreault, Marilyn Castonguay, Patrice Dubois, Alexandre Goyette, Simon Lacroix, Bruno Marcil et Marie-Hélène Thibault.

Alors qu’il se trouvait à Manhattan avec la délégation de l’évènement Québec-New-York 2001, Claude a capté les décombres de la tragédie du World Trade Center, à l’aube, le 12 septembre. Sa série photographique intitulée Le déclin aura fait le tour du monde. Les amis de Claude, des universitaires de haut niveau, des professeurs et des artistes, se réunissent aujourd’hui dans un chalet de la campagne estrienne, aux abords de «l’Empire». Tandis que les hommes préparent le souper, les femmes s’exercent au yoga et relaxent dans des bains scandinaves. Les deux sexes se délient la langue sur leurs envies de chairs et d’élévations, mettant à l’épreuve leurs propres codes moraux. Ils se retrouveront en face à face à l’heure du repas, dans une sorte de jeu cruel de petites vérités et de grands mensonges.

Communiqué de presse | Théâtre PÀP

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *