Nouvelles

La saison 2018-2019 du Prospero dévoilée

Plus que jamais effervescent dans sa singularité, dans l’esprit de découverte qui l’anime, vitrine pour la dramaturgie étrangère donnant accès à d’autres visions du monde et réalités poétiques, le Prospero ouvre les portes sur des territoires nouveaux. Dans cet espace de liberté s’entremêlent plusieurs générations de créateurs et d’interprètes, certains en pleine maturité artistique d’autres en exploration de leur vision personnelle, car les jeunes qui s’y produisent aujourd’hui construisent un langage qu’ils vont ensuite essaimer.

Scène principale

10-22 septembre 2018. Le Groupe de la Veillée. Écoutez nos défaites END d’après le roman de Laurent Gaudé. Adaptation Agathe Bioulès et Laurent Gaudé. Conception, mise en scène et musique Roland Auzet. Avec Gabriel Arcand et Thibault Vinçon. 23 octobre-3 novembre 2018. Théâtre français de Toronto et Théâtre la Catapulte. Le dire de Di de Michel Ouellette. Mise en scène Joël Beddows. Avec Marie-Ève Fontaine. 20 novembre-15 décembre 2019. Le Groupe de la Veillée et La Fabrik. Platonov, amour, haine et angles morts d’après Anton Tchekhov. Adaptation, conception et mise en scène Angela Konrad. Avec Violette Chauveau, Samuël Côté, Pascale Drévillon, Renaud Lacelle-Bourdon, Debbie Lynch-White, Marie-Laurence Moreau, Diane Ouimet, Olivier Turcotte. 19 février-9 mars 2019. Les Productions des pieds et des mains. Cendres d’Emmanuelle Jimenez. Mise en scène et chorégraphie Menka Nagrani. Interprétation et création Gabrielle Marion-Rivard, Marilyn Perreault, Olivier Rousseau. 19 mars-6 avril 2019. Création Dans la Chambre et Théâtre du Trillium. Les larmes amères de Petra Von Kant d’après Rainer Werner Fassbinder. Mise en scène Félix-Antoine Boutin. Avec Florence Blain Mbaye, Anne-Marie Cadieux, Sophie Cadieux, Lise Castonguay, Marianne Dansereau, Patricia Nolin. 11-27 avril 2019. Théâtre Point d’Orgue. Ombre Eurydice parle d’Elfriede Jelinek. Mise en scène Louis-Karl Tremblay. Avec Louise Bédard, Stéphanie Cardi, Macha Grenon, Pierre Kwenders.

Salle intime

2-20 octobre 2018. L’Acteur en Marche. Omi Mouna (ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère) de Mohsen El Gharbi. Texte, mise en scène et interprétation Mohsen El Gharbi. 22 janvier-9 février 2019. Absolu Théâtre. La fête à Sophie de Serge Mandeville. Texte, mise en scène Serge Mandeville. Avec Marie-Ève Bertrand, Véronique Marchand, Vicky Bertrand, Frédérick Tremblay, Rebecca Vachon. 19 février-9 mars 2019. Théâtre le Mimésis. Rouge Speedo de Lucas Hnath. Mise en scène Louis-Philippe Tremblay. Avec Louis Labarre, Catherine Paquin-Béchard, Guillaume Regaudie, Marc-André Thibault. 13-23 mars 2019. Collectif La Stasi. Un Chêne de Tim Crouch. Mise en scène Charles Dauphinais. Avec Philippe Robert et un(e) interprète différent(e) à chaque représentation. 2-20 avril 2019. Le Collectif Les Fauves. Mon héros Oussama de Dennis Kelly. Mise en scène Reynald Robinson. Avec Anne-Justine Guestier, Caroline S. Rousseau, Éric Cabana, Gabriel Simard, Gabriel Szabo.

Aussi

Territoires de paroles, 3e édition. 29 avril-11 mai 2019. Un temps dédié à l’exploration des écritures et dramaturgies étrangères nouvelles, aux formes inattendues qu’elles font naître. Une zone d’exploration de la parole. Une trajectoire concertée entre les artistes participants. Résidence. 18 septembre-20 novembre 2018. En marge des productions, Prospero partage ses espaces de travail avec des artistes en résidence. Margarita Herrera, originaire du Mexique, metteure en scène et directrice de la Coop Ludotek-art, vient explorer Migraaaants de Matëi Visniec.

Communiqué de presse | Théâtre Prospero

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *