Nouvelles

9e festival Québec en toutes lettres

L’année 2018 marque un tournant majeur pour le festival Québec en toutes lettres, désormais soutenu par le Bureau des grands événements de la Ville de Québec. Du 20 au 28 octobre prochain, le festival se déploiera dans l’espace public, investissant plusieurs endroits du quartier Saint-Roch. Du parvis de l’église à l’Impérial, sans oublier la bibliothèque Gabrielle-Roy, le public sera convié à découvrir «la splendeur du vertige».

L’événement présentera une programmation inspirée, notamment, par un autre anniversaire, le 70e anniversaire du Refus global, manifeste important dans l’histoire et la culture québécoises. Le Refus global représente entre autres une forme d’insoumission, de désobéissance, de refus du cadre préétabli. Isabelle Forest, responsable de la programmation, précise: «C’est l’idée de créer librement que nous souhaitons mettre en valeur. En mariant poésie et insoumission, on pense rapidement à Denis Vanier, auteur urbain et anticonformiste, qui a contribué à la transformation de la poésie québécoise. Ce sera donc “La splendeur du vertige”, un vers tiré de Tu me trompes avec un oiseau, un recueil de Vanier, qui sera le cœur de ce 9e festival. Des propositions exceptionnelles ont été dénichées et d’autres, tout aussi fabuleuses, ont été commandées. Ce sera un privilège et un grand bonheur de faire découvrir ces gens et ces œuvres.»

En plus de la programmation de spectacles littéraires de grande qualité présentés à l’Impérial, une salle permettant de doubler la capacité d’accueil, des expositions, des rencontres, des tables rondes, des projections et du volet famille, le festival multipliera les partenariats avec d’autres organismes culturels et aura le privilège de recevoir de la grande visite venue d’ici et d’ailleurs et d’offrir aux gens de Québec des moments rassembleurs, empreints d’humanité et gratuits au cœur du quartier Saint-Roch.

Le 9e festival Québec en toutes lettres se déroulera du 20 au 28 octobre prochain. La programmation sera dévoilée le mercredi 12 septembre 2018.

Communiqué de presse | Maison de la littérature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *