Nouvelles

Saison 2018-19 de Danse-Cité

Géraldine Perrier-Doron

C’est avec joie que Danse-Cité dévoile sa programmation 2018-2019. Haute en découvertes, cette 37e saison sera portée par des voies/voix chorégraphiques marquantes pour le paysage artistique actuel et empreintes d’un désir de bousculer les frontières temporelles, spatiales et disciplinaires. Chaque projet promet d’être une expérience unique et complète; une expérience sensorielle et identitaire.

Avec L’entité du double, Élodie et Séverine Lombardo, alias les Soeurs Schmutt, sœurs à la vie comme à la scène, mettent pour la première fois sur pied une œuvre autofictionnelle basée sur leur couple gémellaire et allient les forces de leur binòme artistique. Face à un duo d’artistes embarqué dans une totale mise à nu, le spectateur naviguera entre réel et fiction, entre mécanismes théâtraux et dévoilement de pans intimes d’une histoire commune. Au Théâtre Prospero du 4 au 13 octobre 2018.

Normal Desires, nouveau solo d’Emile Pineault, invite le spectateur à se glisser dans la peau de l’acrobate. Immergé dans le monde du cirque depuis son plus jeune âge et acrobate professionnel depuis quelques années, Emile remet en question sa pratique. Sur scène, une figure seule est en constant débordement, ses contours troublés par une extase cinétique. Tantôt en résonance et tantôt en dialogue, Emile Pineault est en constante interaction avec un puissant dispositif son et lumière créé en direct par Joël Lavoie et Julien Brun. Une expérience sensorielle de l’acrobatie subtile et intense. À la Chapelle du 22 novembre au 1er décembre 2018.

Chorégraphe originaire de la Colombie, Eduardo Ruiz Vergara propose une œuvre de longue durée aux confins de la danse, de la performance et du théâtre. Danse performative axée sur le partage polysensoriel de l’intime, El Silencio De Las Cosas Presentes est une réflexion sur la sensation haptique et la douleur. Traversés par leurs histoires personnelles et leurs mémoires, les corps des trois interprètes – Sophie Levasseur, Marie Mougeolle, Eduardo Ruiz Vergara – se distordent et évoluent pour créer un déplacement de la perception et un décalage temporel. À la Chapelle du 16 au 26 janvier 2019.

Après New York et Paris, le duo de créatrices Antonija Livingstone et Nadia Lauro présentent un symposium queer au croisement entre la performance et les arts plastiques à Montréal: les études (hérésies 1-7). Des rencontres émerge une partition pour une série d’études-actions/hérésies contemporaines; la visite d’une bibliothèque chimérique et ses oddkin-gardiennes. Une pratique et une réflexion autour des présences rares et des pratiques en danger. À la Fonderie Darling du 12 au 16 février 2019.

Communiqué de presse | Danse-Cité

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *