Normal Desires Danse-Cité
Nouvelles

La Rotonde : Running Piece – 17, 18, 19 octobre

running piece

Running Piece

L’équipe de La Rotonde, diffuseur spécialisé en danse contemporaine, est fière d’ouvrir sa 23e saison avec Running Piece du chorégraphe Jacques Poulin-Denis qui était venu nous présenter (Very) Gently Crumbling en avril 2017. Avec toute l’intelligence, la sensibilité et le regard critique qu’on lui connaît, le chorégraphe, compositeur et artisan pluridisciplinaire revient avec une pièce explorant la condition humaine.

Sur un tapis roulant, un danseur mène combat aux circuits fermés de nos drames quotidiens. Qui de lui ou du dispositif l’emportera dans cette lutte obstinée où la danse et l’athlétisme font corps? Fabien Piché, danseur physique, tonique, de Québec, mène l’affrontement. Brillante réflexion sur l’assujettissement au temps, à nos fantasmes de le dominer et au constat d’échec, Running Piece aborde notre propension à sans cesse courir après notre souffle, exaltant le culte de l’être occupé. Une performance exigeante, enivrante, qui ne manque pas de laisser une question entre les mains du spectateur : sommes-nous tous coureurs?

« La courroie cyclique de Jacques Poulin-Denis, me fait penser à l’ouroboros, ce symbole circulaire qui présente un serpent mangeant sa propre queue. Ce paradoxe où la vie et la mort se nourrissent l’une l’autre, m’évoque cette idée perverse qui veut que nous arrivions à maitriser le temps. Dans le petit circuit fermé de nos drames quotidiens, cette quête de rendement ultime nous aura plutôt assujettis au temps. À vouloir profiter de chaque instant, cette denrée qui est pourtant si abondante nous file entre les doigts. » – Jacques Poulin-Denis, chorégraphe

Running piece

Photo : Dominique T. Skoltz

C’est pour vous…
Running Piece, c’est pour vous si vous aimez la course et autres sports d’endurance.
Running Piece, c’est pour vous si vous aimez les interprètes qui se dépassent physiquement.
Running Piece, c’est pour vous si vous voulez voir le danseur de Québec Fabien Piché dans une de ses rares apparitions scéniques de la saison. Il sera également de la distribution du prochain spectacle d’Alan Lake, Gratter la pénombre, qui sera présenté en février 2019 dans le cadre de la programmation de La Rotonde.

Chorégraphie : Jacques Poulin-Denis Interprétation : Fabien Piché Musique originale : Jacques Poulin-Denis Dramaturgie : Gabriel Charlebois Plante Costumes : Marilène Bastien Conception électronique : Samuel Saint Aubin Conception du tapis : Omnifab Vidéo : Joël Morin-Ben Abdallah Direction des répétitions : Sophie Corriveau Lumières : Erwann Bernard Direction technique : Olivier Chopinet Production : Grand Poney Coproduction : Agora de la danse Soutien : Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Conseil des arts de Montréal Résidences de création : CCOV, Circuit-Est centre chorégraphique, Productions Recto- Verso, Danse Danse, Arsenal art contemporain Montréal, Musée d’art de Joliette, Théâtre Hector-Charland, Agora de la danse, Tangente

Grand Poney

Grand Poney est une bête insaisissable, fantaisiste et digne. Fondée à Montréal en août 2009 sous la vision de Jacques Poulin-Denis, la compagnie interdisciplinaire développe une écriture scénique hybride et collaborative. Elle s’appuie sur l’abstraction chorégraphique, la composition musicale et la dramaturgie théâtrale. Elle puise la trame narrative de ses œuvres dans les multiples facettes de l’existence humaine, nos états physiques et psychiques, nos pulsions et nos principes, notre rapport au monde et à nous-même. Grand Poney réalise des récits atypiques qui joignent l’imaginaire à l’évident.

Jacques Poulin-Denis, chorégraphe

Jacques Poulin-Denis​ est un artisan des arts de la scène. Compositeur, chorégraphe et interprète, il entreprend des projets qui brouillent les frontières entre la danse, la musique et le théâtre. Il s’est produit dans une vingtaine de villes canadiennes ainsi qu’aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il est un proche collaborateur de la chorégraphe Mélanie Demers, avec qui il travaille comme interprète et compositeur depuis 2006. En 2009, il fonde sa compagnie : Grand Poney​.

À venir en octobre et novembre dans la programmation de La Rotonde

PPS Danse et DansEncorps – L’École buissonnière [6 ans et +]
de Pierre-Paul Savoie (Montréal et Moncton), coprésentateur Théâtre jeunesse Les Gros Becs
28 octobre, 11 h et 15 h, au Théâtre jeunesse Les Gros Becs
Après Contes pour enfants pas sages, Pierre-Paul Savoie revient, porté par les textes de Prévert. Des mathématiques à la récréation, du récital aux récitations, l’univers scolaire des enfants est investi dans ce spectacle qui fait la belle part à l’intelligence des jeunes spectateurs

WArd/ward – The Black Piece de Ann Van den Broek (Belgique et Pays-Bas)
1er, 2 novembre, 20 h, à la salle Multi de Méduse
Dans un noir quasi total, un caméraman muni d’une lentille lumineuse aide à déchiffrer les histoires dansées sur scène. La pièce, avec ses intrigues désamorcées et ses êtres énigmatiques, est un objet scénique complexe, magnétique, où l’on s’amuse souvent à dérouter le spectateur.

Fortier Danse-Création – Solo 70
de Paul-André Fortier (Montréal)
29, 30 novembre, 20 h, à la salle Multi de Méduse
À 70 ans, c’est un corps souverain, élevé, que Fortier donne à voir. Ni adieu ni rétrospective, Solo 70 s’impose comme une synthèse du travail de l’interprète et chorégraphe, au terme de 40 ans de carrière.

Les billets unitaires (1 à 5 spectacles) et les abonnements (6 à 12 spectacles) sont en vente sur la billetterie en ligne de La Rotonde.

Sur la photo : Fabien Piché dans Running Piece / Crédits : Dominique T. Skoltz

Communiqué de presse | La Rotonde

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *