Nouvelles

La Convivialité au Théâtre Denise-Pelletier

La Convivialité

La Convivialité

Une conférence-spectacle pop et iconoclaste sur l’orthographe et la langue française présenté du 30 octobre au 10 novembre à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier.

L’orthographe française renferme son lot d’étrangetés et contient bon nombre de règles qui semblent parfois arbitraires. Pourtant, bien que nous jugions facilement l’orthographe des autres, on juge rarement l’orthographe en elle-même, comme si cette dernière était objet sacré. C’est pourtant la mission que se sont donnée Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux acteurs-professeurs, avec La Convivialité présenté 10 soirs seulement, à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier, du 30 octobre au 10 novembre prochain.

Découvert en 2017 lors du Festival Off d’Avignon, la conférence-spectacle questionne l’orthographe et la langue française dans ce qu’elles ont de plus intimes et de plus politiques. De manière très graphique, les conférenciers démontrent les incongruités de la langue que nous acceptons et amènent le public à participer à cette démonstration par diverses interactions.

« Notre intention est de permettre au public de s’autoriser un discours critique sur l’orthographe, de s’interroger sur ses enjeux démocratiques et sur la manière dont savoir et langage construisent la discrimination sociale. »

Allumeur de débats, le spectacle fait beaucoup parler de lui, notamment en France et en Belgique, mais aussi de ce côté de l’océan. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron revendiquent le droit de changer les règles orthographiques, et pour certains, c’est un affront à la langue française. Pouvons-nous réellement toucher à l’accord du participe passé ? Peut-on toucher à l’orthographe sans faire de tort à la langue française ? Qui décide de l’orthographe ?

« En réalité, aucune instance n’a le pouvoir d’imposer une règle d’orthographe, c’est l’usage qui fixe les règles. Donc il suffit de changer l’usage. » – Arnaud Hoedt au journal Libération, le 3 septembre 2018.

Effectivement, suite au succès de la pièce et à la réaction du public, les deux linguistes ont décidé de passer de la parole à l’acte en demandant aux grandes instances de la langue française de rendre le participe passé invariable après l’auxiliaire avoir, et ce, en toutes circonstances. Bien que les réactions soient mitigées quant aux changements de l’orthographe, les critiques du spectacle sont quant à elles unanimes : c’est un spectacle à voir absolument.

« L’Ortograf jubilatoire » – La Libre Belgique

« Il faut courir séance tenante applaudir La Convivialité. C’est presque un devoir de citoyen. On rit, on est étonné, on rit encore. On réfléchit, on tente de s’insurger, mais on rit.» – SeniorsMag

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron ne sont pas des acteurs. Ils ne sont pas non plus auteurs de théâtre. Enfin, pas au départ, ils sont linguistes ! Après avoir terminé leurs études de philologie romane (UCL et ULB) et commencé leur métier de professeur, ils réalisent chacun tout l’enjeu social que pourrait contenir la remise en question de la norme orthographique française.

Les concepteurs

La ConvivialitéArnaud Hoedt (conception, texte et interprétation) est prof de français. Il répond toujours « tu viens de le faire » à la question « est-ce que ça se dit ?». On lui a longtemps fait croire qu’il n’avait pas le droit de se consacrer à la littérature à cause de ses déconvenues orthographiques. Aujourd’hui, il participe à la rédaction des programmes de français en Belgique francophone.

 

La ConvivialitéJérôme Piron (conception, texte et interprétation) est un grand amateur de spectacles vivants. Au festival d’Avignon 2013, il a participé́ au spectacle Cour d’honneur, de Jérôme Bel et en 2014, au projet de Rimini Protokoll, 100% Bruxelles, programmé au Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles). Il entend devenir un non-acteur professionnel à temps plein.

Communiqué de presse | Théâtre Denise-Pelletier

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *