Nouvelles

La 20e saison de la Nouvelle Scène Gilles Desjardins

20e saison de la Nouvelle Scène Gilles Desjardins

La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (LNSGD) et ses quatre compagnies fondatrices et résidentes, le Théâtre du Trillium, le Théâtre de la Vieille 17, Vox Théâtre, et le Théâtre la Catapulte dévoilaient récemment la programmation de leur 20e saison artistique. Pour cette nouvelle saison, Pierre Antoine Lafon Simard, Esther Beauchemin, Pier Rodier et Danielle Le Saux-Farmer, comité de programmation de LNSGD, ont soigneusement sélectionné 16 spectacles, en théâtre et en danse, d’ici et d’ailleurs qui seront présentés aux petits comme aux grands.

À l’occasion de ce 20e anniversaire (et du 40e anniversaire du Théâtre de la Vieille 17 ainsi que de Vox Théâtre), LNSGD poursuit son mandat d’offrir une saison diversifiée à la fois rassembleuse, engagée, pleine d’humour et de tendresse, et pour le jeune public, empreinte de douce folie et de poésie en images ainsi qu’en mots. Une 20e saison pour mieux appréhender le monde et vivre ensemble, l’extraordinaire.

Un art vivant qui déborde d’idées, de sensation, d’émotions et d’excès
 « Être avec l’Autre. Exister en Soi.
Combattre le temps ou faire la paix avec lui.
Se rassembler avec l’Inconnu.
Exalter la beauté de la vie. »

– Le comité de programmation de LNSGD

La 20e saison s’ouvre le 4 octobre avec l’intense Embrigadés (Collectif les pentures), une pièce qui s’intéresse au sujet extrêmement complexe de la radicalisation menant à la violence. Suit du 24 au 26 octobre, Just In (Les Productions du Temps qui s’arrête), un solo politico-fantastique inspiré par la politique actuelle. Du 6 au 9 novembre, le Théâtre du Trillium présente un sightseeing tour du milieu de l’art numérique avec un regard empreint d’ironie et d’humour dans leur nouvelle création, Jeff Koons, mise en scène par Dillon Orr. Le premier doublé de la saison met à l’honneur la danse en présentant deux créations du 21 au 23 novembre : Running Piece (Grand Poney), un solo pour tapis roulant signé Jacques Poulin-Denis et Lamelles (Chambre noire) de Cédric Delorme-Bouchard. À la demande générale, La plus grosse poutine du monde (Vox Théâtre en collaboration avec le Théâtre la Catapulte) est de retour avec son aventure gourmande pour les jeunes adolescents et leurs parents, pour deux représentations le 30 novembre. Les 14, 28 et 29 décembre, Vox Théâtre présente sa nouvelle création pour les 4 à 8 ans, Dans tous les sens, dans laquelle on joue autant avec les matériaux qu’avec les mots. À l’affiche du 28 janvier au 1er février, Un conte de l’apocalypse (Théâtre de la Vieille 17 et Théâtre français du Centre national des Arts) est un récit épique et drolatique d’une fin du monde annoncée. La femme et la spiritualité haïtienne sont à l’honneur durant le mois de l’histoire des Noirs dans Manman la mer de Djennie Laguerre (Théâtre la Catapulte), du 13 au 15 février. Pour le deuxième doublé de la saison, le spectateur est mis à contribution dans les deux productions présentées du 27 au 29 février. Avec Nombre (Collectif Alpha Charlie Kilo), les participants sont amenés à prendre part collectivement à la construction d’un monde qui sera fait de l’étoffe de ce qu’ils sont, et avec Foreign Radical (Theatre Conspiracy), un petit groupe de spectateurs est invité à plonger dans un véritable jeu théâtral qui explore la notion de sécurité. Du 10 au 14 mars, le Théâtre de Dehors en collaboration avec le Théâtre la Catapulte présente le poétique et imagé, Copeaux. Avec la pièce de théâtre documentaire Panama (Théâtre du Trillium) présentée du 1er au 4 avril, on découvre l’étonnante histoire des échanges épistolaires entre une petite fille du Michigan et le colonel panaméen Manuel Noriega. La saison grand public se clôture avec la comédie noire Madame Catherine prépare sa classe de troisième pour l’irrémédiable (Théâtre Surreal SoReal) qui est présentée du 16 au 18 avril. Pour les tout-petits de 18 mois à 5 ans, l’acclamé Mots de jeux (Vox Théâtre), est de retour avec son univers où se rencontrent les mots, la parole, le langage, avec leurs rythmes, leurs sonorités, leur musicalité, leur poésie. La saison 2019-2020 prend fin avec L’écho de l’écume (Chemins errants et Théâtre Motus), un petit éloge à la joie qui propose d’amener les arts visuels sur la scène.

Arts visuels
Pour la première fois depuis la reconstruction, les murs du Bistro Marcil Lavallée et de la Galerie John Ruddy Gallery accueilleront les œuvres d’artistes visuels dans le cadre de quatre expositions présentées en partenariat avec AXENÉO7. Les quatre vernissages auront lieu le 26 septembre, 22 novembre, 31 janvier et 13 mars. Les artistes seront dévoilés ultérieurement.

Nomme ton prix et rabais de voisinage
Deux nouveautés cette année font leur entrée à la billetterie! Tout d’abord, les résidents de la ville d’Ottawa partageant les mêmes trois premiers chiffres et lettres dans leur code postal que LNSGD (K1N) pourront bénéficier du tarif voisin, c’est-à-dire un 25 % de rabais sur tous les spectacles, et ce, à n’importe quel moment. Ils n’ont qu’à présenter une preuve de résidence à la billetterie. De plus, LNSGD introduit les soirs de premières la formule « Nomme ton prix ». En se présentant à la billetterie le jour même de la première, les spectateurs donneront le montant qu’ils veulent pour assister au spectacle, en fonction des places toujours disponibles.

Communiqué de presse | Nouvelle Scène Gilles Desjardins

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *