Nouvelles

Du théâtre dans un nouveau monde

TNM_automne_2020

Ce sont quelques belles « échappées théâtrales » que le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) offrira cet automne à un public fort réduit en salle (160 places) mais illimité sur le web, grâce à la retransmission en ligne de l’ensemble des œuvres présentées. Cinq productions et captations, ainsi qu’une balado, qui débuteront dès le 9 septembre avec Zebrina. Une pièce à conviction (Under Neath the Lintel), de Glen Berger, dans une traduction de Serge Lamothe et une mise en scène de François Girard, et mettant en vedette Emmanuel Schwartz en solo. Cette coproduction sera aussi présentée au Centre Segal des arts de la scène et au Centre national des Arts, en français et en anglais. Puis, un laboratoire de création intitulé Prélude à La Nuit des rois, d’après Shakespeare, tenu un soir en salle le 1er octobre, sera ensuite diffusé en ligne; on y verra le metteur en scène Frédéric Bélanger diriger une équipe d’interprètes de calibre, dont Kathleen Fortin, Benoît McGinnis, Ève Landry et Marie-Pier Labrecque. L’Avalée des avalés de Réjean Ducharme, adaptée et mise en scène par Lorraine Pintal, occupera la scène du 17 novembre au 3 décembre.

Une collaboration du TNM avec l’Orchestre Métropolitain et son chef Yannick Nézet-Séguin permettra au public de réentendre deux histoires qui ont bercé nos enfances, Pierre et le Loup (musique de Prokofiev) et Le Petit Prince, une création originale d’Éric Champagne. Les deux œuvres seront racontées par des comédien·nes sur scène, un soir seulement, respectivement les 8 et 23 octobre, puis disponibles en ligne. Enfin, en hors-série, le TNM, en collaboration avec la Fabrique culturelle et Télé-Québec, proposera une balado en quatre épisodes de 20 minutes de la pièce de Michel Marc Bouchard, Le Peintre des madones, dès le 14 septembre.

Pour l’ensemble des informations, c’est ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *