Nouvelles

L’infrangible FIL

À voir la richesse de la programmation de l’édition 2020 du Festival International de Littérature (FIL), on pourrait presque oublier la situation difficile que traverse actuellement le milieu culturel. Soyons gré pour ces quelques moments providentiels d’évasion, d’espoir, voire de catharsis, qui nous seront offerts du 18 au 27 septembre. En plus du spectacle d’ouverture, Le Cabaret de la Résistance, et de la reprise de La Vie littéraire, que nous avons précédemment mentionnés dans nos présentations respectives des saisons des théâtres de Quat’sous et La Chapelle, plusieurs activités de cette programmation mariant les disciplines artistiques sauront séduire les amateurs et amatrices d’arts de la scène. Un vent fou s’est levé dans ma tête (chroniques de création), par exemple, met en lumière les échanges épistolaires des dramaturges Carole Fréchette et Lise Vaillancourt à propos de leur fascinant métier. Qui plus est, la compagnie théâtrale Les 2 mondes propose une lecture-spectacle du roman de Brigitte Giraud Jour de courage, tandis que Marie-Pier Labrecque présente une adaptation scénique de son recueil poétique Tous les monstres naissent égaux. On tentera aussi de croiser l’itinéraire de la « brigade littéraire et musicale » formée de Sophie Cadieux, Mani Soleymanlou et de deux musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal (André Moisan et Hugues Tremblay) qui livreront aux passant·es du Quartier des spectacles des Notes de beauté et de révolution extraites de textes québécois contemporains.

La programmation complète se trouve ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *