Nouvelles

Le Festival à haute voix en prolongation

Bonne nouvelle : le Festival à haute voix, qui avait lieu du 14 janvier au 5 février, nous offre encore trois semaines pour découvrir en webdiffusion les huit pièces de théâtre acadiennes inédites présentées dans le cadre de sa 10e édition au Théâtre l’Escaouette. On a donc jusqu’au 28 février pour visionner la mise en lecture des textes Annie et Tom du lundi au vendredi d’Amber O’Reilly, Quatre pattes Catherine de Joannie Thomas, Ornithorynques de Johanne Parent, Elle est une bombe de Mélanie Léger, Le Cadeau d’Edmonde Haché, L’Acte d’apostasie de Xavier Lord-Giroux, Les Remugles ou la danse nuptiale est une langue morte de Caroline Bélisle et Parler mal de Bianca Richard et Gabriel Robichaud.

Toutes les pièces sont disponibles ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *