Nouvelles

Généalogie du jugement artistique | Michel Bernard

Vient de paraître, aux éditions Beauchesne, Généalogie du jugement artistique, suivi de Considérations intempestives sur les dérives actuelles de quelques arts, de Michel Bernard

Résumé:

La Généalogie du jugement artistique est l’aboutissement d’une triple démarche théorique par laquelle s’est singularisé Michel Bernard. L’auteur propose d’abord une réflexion originale sur la corporéité qu’il a initiée au début des années soixante-dix (Le Corps, Paris, Éditions universitaires, 1972, réédition Paris, Éditions du Seuil, 1995). Cette déconstruction des différentes approches du corps s’est prolongée par une analyse critique des fondements de la théâtralité et de l’expressivité du corps qui mettent en jeu les processus de création et de réception esthétique (L’Expressivité du corps. Recherche sur les fondements de la théâtralité, Paris, 1976 ; réed. 1986). Michel Bernard, qui est aujourd’hui l’un des spécialistes universitaires reconnus de l’esthétique chorégraphique (voir son ouvrage fondateur De la création chorégraphique, Paris, Centre national de la danse, 2001), a approfondi ses recherches sur les arts et leurs conditions sensori-motrices, linguistiques et sensorielles en procédant à l’analyse des « tonalités fondamentales » à l’œuvre dans les divers genres artistiques : picturalité, plasticité, fragrance, saveur, théâtralité, musicalité, orchésalité. La Généalogie du jugement artistique est une mise en perspective de toutes ces recherches et un bilan critique des pratiques artistiques actuelles, particulièrement dans le domaine de la danse dite contemporaine.

L’auteur:

Michel Bernard est professeur émérite d’esthétique théâtrale et chorégraphique à l’université de Paris-VIII où il a fondé le Département danse au sein de l’UFR Arts-Philosophie-Esthétique. Philosophe de formation, il a consacré toute sa vie à une réflexion approfondie, d’abord, sur le corps, puis sur le théâtre et surtout la danse. Il s’attarde à déconstruire les subterfuges des discours sur le corps en analysant avec rigueur leur agencement pragmatique et leurs astuces.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *