Nouvelles

Mise en scène et droit d’auteur

Bientôt en librairie: Mise en scène et droit d’auteur – Liberté de création scénique et respect de l’œuvre dramatique, un ouvrage collectif dirigé par Sophie Proust, aux éditions L’entretemps (collection Champ Théâtral).

Arrière de couverture:

En quoi le metteur en scène est-il un auteur? Une mise en scène peut-elle dénaturer une œuvre dramatique? Le metteur en scène a-t-il le droit de monter librement un texte? Inauguré par les interventions des responsables des services juridiques du C.N.T. (Centre national du théâtre) et de la S.A.C.D. (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) afin de définir les notions fondamentales relatives aux droits d’auteur en France dans le spectacle vivant, cet ouvrage interroge, entre autres, la liberté de création scénique des metteurs en scène, la notion de respect de l’œuvre dramatique, le statut d’auteur et la rémunération du metteur en scène. En s’appuyant sur des textes juridiques et des exemples concrets appartenant au théâtre contemporain, des universitaires, juristes, administratifs, directeurs de théâtre, metteurs en scène, auteurs dramatiques, traducteurs et ayants droit, présentent et analysent ici les problématiques parfois contradictoires et polémiques liées à la mise en scène et aux droits d’auteur aujourd’hui.

Extrait de la préface:

«De manière à la fois savante et accessible, en laissant la parole à des points de vue parfois opposés, Sophie Proust a réussi à dresser un tableau clair de la situation en France explicitant les relations épisodiquement complexes entre administrateurs, metteurs en scène, auteurs dramatiques ou ayants droit.» (Jacques Baillon, directeur du Centre national du théâtre.)

Ont contribué à cet ouvrage:

Georges Azzaria, Eugénie Bachelot Prévert, Jacques Baillon, Yves Beaunesne, Christian Biet, Nicolas Binctin, Christophe Caron, Michel Corvin, Anne Delbée, Jean-Claude Fall, Stéphane Fiévet, Philippe Henry, Sébastien Justine, Matthias Langhoff, Didier Long, André Markowicz, Isabelle Meunier-Besin, Françoise Morvan, Bernard Murat, Marie-Victoire Nantet, Béatrice Picon-Vallin, Sophie Proust, Sébastien Raimond, Jean-Michel Ribes, Noëlle Renaude et Jérôme Savary.

À propos de Sophie Proust:

Sophie Proust est maître de conférences en Études théâtrales et chercheur au CEAC (Centre d’étude des arts contemporains) à l’Université de Lille 3 où elle a créé un séminaire de recherche de Master sur la génétique du théâtre (les processus de création au théâtre). Elle est également chercheur associé au CNRS (ARIAS: Atelier de recherche sur l’intermédialité et les arts du spectacle) après avoir été chercheur associé à l’équipe d’accueil Scènes et Savoirs de l’Université de Paris 8. Elle est l’auteure de La direction d’acteurs dans la mise en scène théâtrale contemporaine (L’Entretemps, 2006), préfacé par Patrice Pavis. Elle a suivi un parcours international d’assistante à la mise en scène auprès d’Yves Beaunesne, de Denis Marleau et de Matthias Langhoff et a été stagiaire à la mise en scène pour une production de Robert Wilson. Secrétaire générale francophone de la FIRT (Fédération internationale pour la recherche théâtrale), elle est co-responsable avec Josette Féral du groupe de travail sur les processus de création au sein de cette fédération. Ses domaines de recherche portent sur les processus de création au théâtre (répétitions, travail dramaturgique, direction d’acteurs, notation du travail théâtral, droits d’auteur…). Elle a d’ailleurs été commis comme expert judiciaire par le Tribunal de Grande Instance de Paris pour une mission liée à des questions de mise en scène en 2007. Outre sa collaboration à un certain nombre de revues, en Europe et en Amérique du Nord, notamment Alternatives théâtralesThéâtre/PublicGenesis,LigeiaEuropeThéâtre SPatchJeuWestern European StagesTheatre Research International, elle contribue à l’ouvrage dirigé par Anne-Marie Gourdon, Les nouvelles formations de l’interprète : théâtre, danse, cirque, marionnettes, publié par CNRS Éditions en 2005, avec une étude sur la formation de l’interprète en Italie, où elle a vécu plusieurs années. De 2008 à 2010, elle est chercheur invité à New York par Marvin Carlson et Daniel Gerould au Martin E. Segal Theatre Center à CUNY (City University of New York). Dans ce cadre, elle assiste à New York, La Nouvelle Orléans, Los Angeles, San Francisco et Chicago aux répétitions d’un grand nombre de metteurs en scène et réalise également des entretiens (Elizabeth LeCompte, Judith Malina, Caden Manson et Jemma Nelson, John Collins, Richard Foreman, Richard Schechner, Tim Robbins, Peter Sellars, Robert Falls, etc.). Elle est lauréate d’une bourse Fulbright Nord-Pas de Calais pour sa recherche en 2010 sur les processus de création de metteurs en scène américains. Son livre réalisé en collaboration avec le metteur en scène québécois, Denis Marleau (introduction et entretiens par Sophie Proust), paraît en octobre 2010 chez Actes Sud – Papiers dans la collection «Mettre en scène» dirigée par Béatrice Picon-Vallin.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *