Nouvelles

La programmation du festival du Jamais Lu – édition Québec

La programmation de deuxième édition du Festival du Jamais Lu dans la Capitale a été annoncée lundi. Ses organisateurs ont la conviction l’accès direct à la nouvelle dramaturgie et la célébration jubilatoire de la parole théâtrale ont plus que leur place à Québec.  C’est avec enthousiasme que le Festival du Jamais Lu s’y enracine à titre de nouvel acteur dans le paysage culturel, prêt à faire la fête, mais aussi à déranger. Avec une question éditoriale aussi simple que troublante, C’est quoi notre problème?, les auteurs à l’affiche du 22 au 24 novembre, loin de tout consensus, s’attaquent à nos conceptions sociales et tirent dans tous les coins.

Une table ronde sans détour
Jeudi 22 novembre – Bar-Coop L’AgitéE – 17 h

Le Festival s’ouvre sur une réflexion avec la table ronde Le politique et l’écriture, animée par Marcelle Dubois. La discussion tentera de cerner de quelle manière le climat politique influence le travail des artistes. Notre théâtre, ici à Québec, ici au Québec, est-il en phase avec son époque, avec les préoccupations de ses concitoyens? Les auteursFrédéric Dubois, Annick Lefebvre, Jean-Philippe Lehoux et le cinéaste Samuel Matteau s’exprimeront sur la question, puis le public sera invité à participer au débat.

L’accélérateur de particules : une soirée aussi brute qu’agace
Jeudi 22 novembre – Bar-Coop L’AgitéE – 20 h

Quatre auteurs généreux dévoilent ce qui se trame sur leur table de travail et se mettent à nu en présentant un extrait de leur pièce en pleine évolution. Des premières sorties publiques courageuses! Au menu, ces mises en lecture : Hors champ d’Amélie Bergeron, AMOUR de Thomas GionetJusqu’à Troie – cabaret tragique de Maxime Robin et le dernier texte d’Hélène RobitailleChaplin et moi qu’on oublie.

Les intégrales : la totale x 2
Vendredi 23 novembre – Bar-Coop L’AgitéE – 20 h

Deux pièces sont présentées dans la pure tradition du Jamais Lu. L’Gros Show deLucien Ratio nous invite au studio d’enregistrement de l’émission matinale de Choc Radio, dans laquelle les animateurs férus de débats populaires se font servir leur propre médecine. Scalpés d’Anne-Marie Olivier nous parle du terrible avec douceur et lucidité, alors qu’elle nous raconte la survivance d’une échappée d’Oka.

Cabaret de clôture : C’est quoi notre problème?
Samedi 24 novembre – Théâtre Périscope – 20 h

Indignation joyeuse et défoulement jubilatoire pour la clôture! Entourés de musiciens, Marc Auger Gosselin, Fabien Cloutier, Véronique Côté, Catherine Dorion, Jean-Michel Girouard, Annick Lefebvre, Jean-Philippe Lehoux ainsi que Patric’ Saucier, qui signe également la mise en scène de la soirée, entendent exulter le verbe dans ce qu’il a de collectif et d’engagé sans laisser personne indemne. La question se pose : après les mouvances de l’excitant «printemps érable», il reste quoi? Il semble qu’un grand sentiment collectif veut nous tirer vers le haut et qu’au même moment nos pieds s’enlisent dans la boue du quotidien. Par leurs mots et leur propre présence scénique, les auteurs de théâtre scrutent notre réalité et tentent de dégager des réponses, d’assumer leur position dans ce Québec qu’ils habitent comme dans celui dont ils rêvent.

Prendre racine dans la Capitale

Le Festival a trouvé des alliés de choix avec le Théâtre Périscope comme codiffuseur et une inspirante collaboration avec Premier Acte, promettant d’exaltantes festivités! Avec des spectacles présentés au Périscope ainsi que dans l’ambiance gaillarde et complice de L’AgitéE, cette deuxième édition du Jamais Lu – Édition Québec fait entendre des paroles à vif pour prendre le pouls de son époque, et de son territoire, du 22 au 24 novembre 2012!

Tous les détails et informations sur www.jamaislu.com

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *