Nouvelles

La saison 2013-2014 du Théâtre français du CNA est dévoilée

Riche du vif succès de sa saison 2012-2013 à titre de directrice artistique du Théâtre français du CNA, Brigitte Haentjens a dévoilé aujourd’hui sa deuxième programmation. Elle et sa complice Mélanie Dumont, directrice artistique associée au volet Enfance/jeunesse, ont invité à la découverte d’histoires racontées autrement, de quelques instants musicaux aussi, de propositions toujours fortes abordant notamment les thèmes de l’exil et de l’identité, conviant une fois de plus la poésie des mots et des corps. Articulés autours de la phrase de Nietzsche « Nos pensées sont les ombres de nos sentiments – toujours plus obscures, plus vides, plus simples que ceux‑ci », ce sont dix-neuf spectacles sensibles qui composent la saison 2013‑2014 du Théâtre français, autant d’occasions de plonger en nous, dans quelque chose d’intime, et d’entrer ainsi dans une relation profonde avec l’art et son mystère.

 

POINTS SAILLANTS

Une nouvelle création de Joël Pommerat, encore une fois en exclusivité nord-américaine : Cendrillon, un extraordinaire spectacle pour tous les publics ; 

Un happening tout en musique et en poésie : Thomas Hellman chante Roland Giguère ;

Visage de feu, une coproduction canadienne de trois compagnies d’autant de provinces : le Théâtre Blanc (Québec), le théâtre de l’Escaouette (Moncton) et le Théâtre français du CNA (Ottawa) ;

Ta douleur, spectacle chorégraphié et dirigé par Brigitte Haentjens ;

Statu quo, de l’artiste d’origine fransaskoise Gilles Poulin-Denis, produit par le Théâtre la Seizième de Vancouver ;

Ce qui nous relie ?, un projet de médiation aux ondes de choc qui donnera la parole aux adolescents pour créer une représentation publique sans doute étonnante ;

Albertine, en cinq temps, chef-d’œuvre de Michel Tremblay créé au Théâtre français il y a 30 ans ;

Le promenoir, un projet de déambulatoire animé par Christian Lapointe qui permettra de partir à la découverte de la communauté ;

Gretel et Hansel, la plus récente pièce de la grande dame de la dramaturgie jeune public Suzanne Lebeau.

 

PROGRAMMATION

Je n’y suis plus 

Salle Jean-Despréz de la Maison du Citoyen

Du 11 au 14 septembre

Texte : Marie-Claude Verdier / Mise en scène et interprétation : Magali Lemèle

Production : Magali Lemèle / Coproduction : Théâtre français du CNA

Une jeune femme perd ses repères, s’enferme dans sa propre prison : c’est l’implosion, un Big Bang intérieur. Qui est-elle au milieu de son environnement aliénant ? Le résultat est une performance fraîche et passionnée, proche par moments du stand-up comique.

 

 

Thomas Hellman chante Roland Giguère 

Théâtre

Le 18 septembre

Textes : Roland Giguère et autres auteurs / Musique : Thomas Hellman

Mise en scène : Thomas Hellman et Brigitte Haentjens

Production : Thomas Hellman et Gestion Nuland

Séduit par les images lumineuses et un brin surréalistes du recueil L’âge de la parole, Hellman a décidé de les mettre en musique. Il a bercé les mots de Giguère de mélodies minimalistes aux accents folk dont le cœur vibrant n’est autre que la poésie. 

 

Moi, dans les ruines rouges du siècle

Théâtre

Du 25 au 28 septembre

Idée originale : Olivier Kemeid et Sasha Samar / Texte et mise en scène : Olivier Kemeid

Production : Trois Tristes Tigres 

Sasha a grandi en Ukraine soviétique. Aujourd’hui il fait du théâtre, il joue sa vie. La grande Histoire charrie ici un imaginaire mêlé de liberté et de désillusion sur lequel se détache le destin du jeune homme, le tout porté par l’émotion la plus sincère.

 

Pomme

3 ans et +

Studio

Les 26 et 27 octobre

Idéation et création : Isabelle Payant et Patrick Conan

Production : Théâtre des Petites âmes et Compagnie Garin Trousseboeuf 

Cette pomme a de beaux et grands rêves : elle voudrait bien défier les lois de la nature et devenir un homme… À travers mille et une péripéties, l’épopée de ce sympathique personnage compose une fable évocatrice sur la grande aventure de la vie. À croquer !


Visage de feu

Studio

Du 30 octobre au 2 novembre

Texte : Marius von Mayenburg / Mise en scène : Joël Beddows

Production : théâtre l’Escaouette, Théâtre Blanc et Théâtre français du CNA 

Kurt est un pyromane à l’aube de la puberté, et sa sœur Olga se consume d’ennui. Les parents, eux, sont complètement dépassés. Attaquant les maux contemporains avec causticité et virulence, toute la pièce est un véritable incendie de la famille moderne.

 

Cendrillon 

Pour tous les publics à partir de 9 ans

Théâtre

Du 6 au 9 novembre

Texte et mise en scène : Joël Pommerat

Production : Théâtre National de la Communauté française / Coproduction : La Monnaie/De Munt

Cendrillon nous semblait familière… Pommerat ouvre son récit sur un moment charnière de sa vie, jetant un éclairage surprenant sur cette histoire. Il lui rend ainsi sa profondeur et sa densité, tout en créant un spectacle qui interpelle tous les spectateurs.

 

Petit bonhomme en papier carbone 

Pour tous les publics à partir de 12 ans

Studio

Les 29 et 30 novembre

Texte, mise en scène et interprétation : Francis Monty

Production : La Pire Espèce

Éthienne a 56 frères, une mère frivole et un père ruminant. Son univers follement démesuré donne la mesure du questionnement de tout adolescent. Il tente à sa manière de comprendre ce qui l’habite, quitte à mêler rêve et réalité, fantaisie et dérision.

 

Ta douleur 

Studio

Du 4 au 7 décembre

Direction artistique et chorégraphie : Brigitte Haentjens

Production : Sibyllines / Création originale : Danse-Cité et Anne Le Beau

Acte de création pure, ce théâtre hautement physique utilise le corps comme matériau brut pour évoquer des situations quotidiennes et libérer les émotions à vif. L’engagement des interprètes est total et engage les spectateurs dans une traversée mouvementée.

 

Le grand méchant loup 

5 ans et +

Studio

Les 14 et 15 décembre

Texte et mise en scène : Jacqueline Gosselin

Production : DynamO Théâtre

Trois élèves comiques et attachants sont réunis le temps d’un exposé oral loufoque. Le sujet : la présence du loup dans les contes. La bête est partout, dans les histoires et dans les ombres, mais c’est à coup sûr le rire qui sert de fil rouge au spectacle.

 

Flots, tout ce qui brille voit

18 mois à 4 ans

Studio

Les 25 et 26 janvier

Conception et mise en scène : Véronique Côté

Production : le théâtre des Confettis

Une tente se dresse au bout d’un chemin bordé de coquillages ; deux gaillards nous accueillent. Fait de peu de mots, le spectacle évoque le bruit des vagues, les poissons, les bateaux… nous emportant dans une douce déferlante de souvenirs et de sensations.

 

Le projet pupitre 

5 ans et +

Studio

Les 1er et 2 février

Conception : Martin Messier et Jacques Poulin-Denis / Mise en scène : Michel Lefebvre

Production : Youtheatre

L’heure de la dictée se transforme de manière imprévisible alors que deux comparses utilisent ce qu’ils trouvent sur leur pupitre pour créer un concert électroacoustique décoiffant. C’est riche, c’est drôle, c’est ludique… et le tout est produit en direct !

 

L’homme atlantique (et La maladie de la mort) 

Théâtre

Du 19 au 22 février

Textes : Marguerite Duras / Mise en scène : Christian Lapointe

Production : Théâtre Péril / Coproduction : Théâtre français du CNA, Festival TransAmériques et Recto-Verso

La scène devient un plateau de cinéma ; on y cherche un propos pour un film. À travers deux œuvres riches de Duras sont scrutées les relations homme/femme et le rapport entre texte, acteur et personnage. Un regard bouleversant sur l’amour et la représentation.

 

Un 

Studio

Du 5 au 8 mars

Texte, mise en scène et interprétation : Mani Soleymanlou

Production : Orange Noyée / Coproduction : La Chapelle 

Entre les soirs étoilés à Téhéran et les perséides à Caraquet, le récit de Mani Soleymanlou – lui qu’on appelle ici l’Iranien – est celui de l’exil et d’une identité morcelée. Et sa superbe prise de parole s’appuie sur un monologue intègre et généreux.

 

 

Statu quo 

Pour tous les publics à partir de 14 ans

Studio

Les 28 et 29 mars

Texte : Gilles Poulin-Denis / Mise en scène : Craig Holzschuh

Production : Théâtre la Seizième

Une petite ville tranquille. Au pied d’un mur, Sarah retrouve son amie Adèle. Le temps se sauve et rien ne change. Mais plus question d’attendre : celle qui se sentait jusque-là invisible aux yeux du monde se met en branle et décide d’ébranler son ordinaire.

 

Une vie pour deux (La chair et autres fragments de l’amour) 

Studio

Du 9 au 12 avril

Texte : Evelyne de la Chenelière, d’après le roman Une vie pour deux de Marie Cardinal / Mise en scène : Alice Ronfard

Production : Espace Go

Evelyne de la Chenelière a voulu parler avec Marie Cardinal. Son texte remet en jeu les personnages de Simone et de Jean. Un corps de femme découvert sur la grève s’insinue entre eux, et entaille les sujets de l’amour, de la jalousie, du vieillissement.

 

Ce qui nous relie ? 

Pour tous les publics à partir de 14 ans

Théâtre de la Cour des arts

Le 25 avril

Conception : Mélanie Dumont et Anne-Marie Guilmaine / Texte : Anne-Marie Guilmaine en collaboration avec les jeunes participants

Production : Théâtre français du CNA

Délimiter une zone. Inviter des adolescents à l’occuper. Les surprendre de questions. Collectionner les histoires qui leur collent à la peau, les images qui les secouent. En tirer un texte qu’ils se réapproprieront le temps d’une unique présentation !

 

Albertine, en cinq temps 

Théâtre

Du 30 avril au 3 mai

Texte : Michel Tremblay / Mise en scène : Lorraine Pintal

Production : Théâtre du Nouveau Monde et Théâtre du Trident

Albertine, c’est la rage ; sa tragédie, son impuissance à s’en extirper. La célèbre pièce de Tremblay campe le personnage emblématique de son œuvre à différentes étapes de sa vie ; spectatrice d’elle-même et prisonnière de son destin, elle crie son désarroi.

 

Le promenoir 

Lieux à confirmer

Du 14 au 17 mai

Direction artistique : Christian Lapointe

Production : Théâtre français du CNA

Quittons nos sièges, partons à la découverte de notre entourage. Au programme : une épopée ludique à travers les âges, une balade entre plusieurs stations à explorer à travers le chant, le slam, le conte et le poème. Parce que le théâtre, c’est la communauté !

 

Gretel et Hansel

6 ans et +

Studio

Les 24 et 25 mai

Texte : Suzanne Lebeau / Mise en scène : Gervais Gaudreault

Production : Le Carrousel, compagnie de théâtre / Coproduction : Théâtre du Vieux-Terrebonne

Suzanne Lebeau secoue le fameux conte. Les parents, la forêt et la sorcière demeurent ; les situations se voient renversées. À travers les yeux de Gretel, l’auteure scrute le lien d’une sœur et son frère, mettant au jour des sentiments saisis avec une rare justesse.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *