Nouvelles

La saison 2013-2014 de Danse-Cité

C’est avec joie que Danse-Cité dévoile sa 32e saison: Diaphane. Cette saison, haute en découvertes, sera portée par des créateurs dont l’œuvre laisse transparaître, avec toute la poésie propre à la danse, diverses références culturelles et des croisements disciplinaires. À travers ce prisme de projets artistiques singuliers, c’est un monde en continuel mouvement et questionnement qui se reflète et se diffracte, qui se forme et se déforme.

JE NE TOMBERAI PAS – VASLAV NIJINSKI // 16 au 25 octobre 2013 >> au Théâtre de Quat’Sous

En cette année qui célèbre le centenaire du Sacre du printemps, le comédien et metteur en scène Bernard Meney et la chorégraphe Estelle Clareton présentent un spectacle de théâtre et danse qui s’inspire des Cahiers de Nijinski et de textes d’écrivains marquants des 19e et 20e siècles (Artaud, Nietzsche, Maupassant, Mallarmé, etc.). Sur la frontière entre le génie créateur et la folie, les mots et gestes traduisent ici le vertige intérieur d’une icône de la modernité. Interprètes: Thomas Casey, Mark Eden-Towle, Bernard Meney, Brice Noeser et Daniel Soulières.

PLUS VRAI // 20 au 23 novembre 2013 >> au Théâtre Rouge du Conservatoire

Dans Plus Vrai, la chorégraphe Sarah Bild joue avec l’espace et déjoue le temps jusqu’à faire exploser le mouvement en un éventail d’études formelles entrecoupé de courtes miniatures colorées. Les trois interprètes (Sara Hanley, Alexandre Parenteau et Isabelle Poirier) se révèlent dans ce va-et-vient entre des tonalités plus abstraites et plus théâtrales.

EMMAC TERRE MARINE // 5 au 15 mars 2014 >> au Théâtre Rouge du Conservatoire

Emmanuelle Calvé – artiste multidisciplinaire de la relève – conçoit un spectacle qui s’inspire du conte inuit La femme squelette (tiré du livre Femmes qui courent avec loups de Clarissa Pinkola Estés) et qui relie la danse contemporaine, l’art de la marionnette et le jeu théâtral. Pour ce projet, elle collabore notamment avec Jorane et Richard Desjardins qui assurent respectivement la musique et la narration. Interprètes: Jean-François Blanchard, Emmanuelle Calvé et Jody Hegel.

BE SOMEBODY ELSE // 1er au 10 mai 2014 >> au Théâtre Prospero

Originaire d’un Berlin précédant la chute du mur, la chorégraphe-interprète Isabel Mohn s’intéresse aux possibilités de traverser les frontières qui existent entre «le Moi» et «l’Autre», entre la réalité et l’imaginaire. Interprètes: Elinor Fueter, Jean-François Légaré, Isabel Mohn et Magali Stoll.

Communiqué de presse // www.danse-cite.org

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *