Nouvelles

Une 11e édition pour Quartiers Danses

Pour sa 11e édition, le festival Quartiers Danses présente 53 représentations d’œuvres de 37 chorégraphes – dont cinq étrangers, 11 de la relève et 21 établis, parmi lesquels Margie Gillis, Wendy Houstoun et Marc Béland, porte-parole et président de Quartiers Danses pour une deuxième année.

Par cette mixité, Quartiers Danses soutient la création contemporaine en permettant une rencontre intergénérationnelle entre les artistes établis et émergents et entre les publics. Les spectacles seront répartis dans huit quartiers de Montréal et 20 endroits, comme la place des Festivals du Quartier des spectacles, les promenades Ontario et Wellington, le parvis de l’église Sainte-Cécile, l’Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique, la sortie du métro Saint-Michel et bien d’autres encore!

Quartiers Danses occupera aussi le Monument-National, les maisons de la culture, le cinéma Beaubien et le Musée des beaux-arts de Montréal pour de belles surprises chorégraphiques où spectacles, expositions, courts métrages, ateliers et rencontres seront au programme. C’est une occasion unique de goûter à la danse sous toutes ses formes, en salle ou au coin de votre rue!

Quartiers Danses au coin de votre rue

À l’image de Montréal, ville dynamique et animée, Quartiers Danses continue d’investir des lieux urbains tant traditionnels qu’inusités et offre la possibilité de voir des représentations extérieures variées et gratuites en matinée, à l’heure du dîner et en formule 5 à 7. En semaine et en fin de semaine, les spectateurs sont invités au coin de leur rue à découvrir des compagnies de danse d’ici et ailleurs. Ce sera aussi l’occasion pour les habitants de Montréal de redécouvrir leurs quartiers sous un angle dansant des plus accessible et convivial.

Durant sa première semaine, le public de Quartiers Danses pourra retrouver pour une deuxième année la compagnie canado-suédoise Tentacle Tribe avec une version revisitée de When they fall. Ce sera aussi le moment de découvrir deux compagnies internationales avec les prestations-chocs de Dance Theater Chang et La Intrusa, venues tout droit de Séoul et de Barcelone.

Le festival se poursuit avec la danse percussive d’Olivier Arseneault, un danseur prometteur de la relève québécoise, mais aussi avec un duo d’une poésie troublante de Jane Mappin. Quartiers Danses propose aussi Chez Soi/The Home Project, une pièce touchante et humaine d’Isabel Mohn.

Programmation en salle – Entre surprise et découverte

En première Nord-Américaine, Wendy Houstoun ouvrira le festival avec 50 ACTS, pièce reconnue à Londres comme l’un des trois meilleurs spectacles de danse de 2012. Cette soirée pleine d’humour et de sensibilité débutera par un avant-goût de la nouvelle création de Dulcinée Langfelder.

Nos deux collections de soirées Soli mettront à l’affiche Marc Béland, Paul-André Fortier et Tony Chong, chez les hommes, trois créateurs emblématiques de l’art chorégraphique canadien; en parallèle à ces solos aux allures masculines, Dulcinée Langfelder, Jane Mappin et Carol Prieur présenteront leurs pièces teintées de leur imaginaire particulier.

Quartiers Danses propose aussi aux spectateurs deux soirées d’improvisation-danse avec notamment Peter Bingham et Andrew de Lotbinière Harwood, deux pionniers de cette technique d’une virtuosité des plus imprévisibles. Chantal Lamirande et Linn Snelling seront aussi de la partie avec une œuvre présentée le même jour dans l’espace public et en salle. Une expérience dansante à ne pas manquer!

Les talents de demain seront programmés lors des soirées Hybridité et émergence. Tous issus d’horizons divers, les chorégraphes et interprètes de ces soirées mettent en lumière la diversité actuelle de la danse contemporaine enrichie par leurs parcours personnels et leurs expériences singulières; 11 jeunes chorégraphes à découvrir, dont Philippe Meunier, Benjamin Landsberg et Catherine Lafleur.

Entouré de quatre chorégraphes des plus remarquables, Carlotta Ikeda, Josef Nadj, Robyn Orlin et Jerôme Thomas, l’artiste français Pedro Pauwels revient à Quartiers Danses et présente, en première montréalaise, Sors, une version revisitée du mythique solo de La Danse de la sorcière de Mary Wigman.

Dans le volet Musique live et danse, Margie Gillis, Tedd Robinson et le pianiste Jean Desmarais offrent un délicieux moment rappelant l’atmosphère des salons artistiques du début du XXe siècle, un rendez-vous à ne pas manquer à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Dans une toute autre ambiance, Quartiers Danses invite les spectateurs à se rendre au salon de quille Darling pour suivre les musiciens de Claire Gignac et compagnie — La Nef et la chorégraphe de Los Angeles Heidi Duckler dans leur laboratoire de création, clôturé par une performance saisissante! Et pour clore le festival, l’artiste pluridisciplinaire Charmaine LeBlanc ne manquera pas de rythmer l’ambiance avec sa pièce Soul to Soul!

La danse en images

Voir la danse sous toutes ses formes implique une programmation diversifiée. Quartiers Danses propose ainsi aux spectateurs de voir des courts métrages sur la danse réalisés par 11 jeunes réalisateurs québécois et canadiens tels que Stefan Verna, Pedro Pires et Priscilla Guy. Ces courts métrages seront présentés au Cinéma Beaubien, ainsi qu’à l’occasion d’une matinée au Musée des beaux-arts de Montréal, cette dernière représentation étant suivie d’une série de films en honneur à Margis Gillis. Une exposition photographique rétrospective sur le festival en plusieurs volets sera aussi présentée dans plusieurs quartiers de la métropole.

Quartiers Danses en milieu hospitalier

Quartiers Danses propose une table ronde au CHUM (Centre hospitalier de l’Université de Montréal) afin de discuter des relations que les milieux hospitaliers tissent avec l’art chorégraphique. Cette rencontre réunira le délégué culturel du CHUM, Mathieu St-Gelais, la chorégraphe-interprète Dulcinée Langfelder et l’homme d’affaires Mark Stolow, le tout animé par la journaliste culturelle Fabienne Cabado. À la suite de cette table ronde, un extrait de la pièce Victoria, spectacle mondialement acclamé de Dulcinée Langfelder, sera présenté une semaine après le festival dans le cadre des Journées de la culture.

Bougez, swinguez, en famille

Pour une deuxième année, la compagnie Bouge de là, sous la direction d’Hélène Langevin, animera un atelier de danse parents-enfants. Toutes les familles sont conviées à partager la danse en famille au cœur du parc Willibrord à Verdun sous le soleil estival. Rires et surprises seront au rendez-vous!

Offrir la danse en cadeau!

Afin de favoriser davantage l’accessibilité à l’art, Quartiers Danses met sur pied cette année un programme permettant au public de participer directement à la démocratisation de la culture. Le principe est simple: lors de l’achat d’un billet, le spectateur pourra choisir d’en acheter un deuxième qui sera redistribué par l’entremise des structures communautaires partenaires du festival. Si le spectateur le souhaite, ce billet pourra être personnalisé avec ses propres mots. Un lien humain se tisse et se forme ainsi par le partage de la danse contemporaine.

Communiqué de presse // www.quartiersdanses.com

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *